Le goût de Berlin, Kristel Le Pollotec

Identification

Le goût de Berlin, Kristel Le Pollotec

Ecrit par Philippe Leuckx 26.02.18 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Mercure de France, Récits, Langue allemande

Le goût de Berlin, octobre 2017, 130 pages, 8 €

Ecrivain(s): Kristel Le Pollotec Edition: Mercure de France

Le goût de Berlin, Kristel Le Pollotec

 

Dans le droit fil de la collection qui tire ses atouts d’un choix expert de textes, qui puissent restituer une ville dans son parcours historique et culturel, d’écrivains et de témoins de premier ordre, voilà Berlin.

Berlin est bien la ville de toutes les mutations, et quoi de commun entre la capitale de l’empire et celle d’aujourd’hui, après la réunification des deux Allemagne ? Quand on sait qu’elle s’est développée d’une manière personnelle, qu’elle a été toutes époques confondues le symbole de diverses générations, qu’elle fut parfois le laboratoire d’expérimentations culturelles, qu’elle fut, dans sa dernière période, le lieu et la lie de tous les dangers, entre 33 et 89, passant du nazisme à sa division en secteurs d’occupation, traversant guerre froide, connaissant les problèmes de ségrégation violente (la question du Mur…) et la renaissance, quand le mot liberté fleurit de nouveau, basculant les pires époques de son histoire.

L’auteur s’aide de grands textes pour illustrer, évoquer, restituer les diverses formes que Berlin a pu adopter au fil du temps.

Robert Walser nous plonge dans le Berlin impérial, un peu engoncé dans la tradition, avec ses vieux appartements devenus très vite, le temps d’une génération, incommodes et surannés, soufflant dans les vestibules une vilaine odeur de charbon.

Dès la fin de la première guerre mondiale, Berlin attire révolutionnaires et artistes : le point de vue d’un Américain comme Matthew Josephson donne de la cité une autre vision. Franz Hessel évoque la Berlin nocturne et ses salles de spectacles, tandis qu’Alexanderplatz est, sous l’œil d’Alfred Döblin, ce quartier où tout remue, où tout change, fin des années 20.

Les années de nazisme sont mises en éclairage discret et l’Arrêté du préfet de police de Berlin du 28 novembre 1938 est retranscrit in extenso : les mesures antijuives donnent froid dans le dos.

Déjà, on pense à la résistance, à l’après-Hitler si possible : Hans Fallada, dans Seul à Berlin, imagine la résistance humble et combative d’un couple d’Allemands ordinaires. Marta Hillers, non citée, mais bien présente pour Une femme à Berlin, récit apocalyptique de la « libération » de Berlin par les Russes et les centaines de milliers de viols entre mars et avril 1945, a donné à ce journal des horreurs ordinaires le blason de l’authenticité. Les révoltes en RDA (1953), la construction du Mur, les tentatives de libération des esprits de Berlin-Est par les « appartements communautaires » où les jeunes font l’expérience neuve de la modernité : les écritures signalent une vraie mutation. Christa Wolf rend compte de l’âpreté des relations, marquées par la surveillance incessante de la STASI dans la vie sociale.

Berlin, avec le temps, est devenu ce que certains historiens appellent une « ville mémorielle », les musées, les restes du Mur, la mémoire juive, une ville pleine de traces des meurtrissures de la guerre, les terrains vagues, les reconstructions… donnent une petite idée de ce que Berlin peut offrir comme miroir de l’histoire des quatre-vingts dernières années.

Un beau volume. Vraiment de bon « goût ». Un concentré de culture vive.

 

Philippe Leuckx

 


  • Vu : 765

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Kristel Le Pollotec

 

Kristel Le Pollotec  a choisi et présenté les textes de ce volume, sous la direction éditoriale de Jean-Michel Décimo.

 

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...