Identification

Le Caméléon, David Grann

Ecrit par Léon-Marc Levy 05.07.18 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Récits, USA, Editions Allia

Le Caméléon (The Chameleon), trad. américain Claire Debru, 87 pages, 3 €

Ecrivain(s): David Grann Edition: Editions Allia

Le Caméléon, David Grann

 

Encore un de ces petits livres magiques édités par Allia sous la signature de l’excellent David Grann. Et, bien sûr, Grann reste fidèle à son projet littéraire : écrire des histoires réelles, sans le moindre ajout fictionnel, dans leurs détails les plus exacts, et choisies parmi les affaires contemporaines les plus incroyables.

Il s’agit cette fois de l’affaire Bourdin dit « le caméléon », affaire qui se déroula dans les années 90 et au début des années 2000.

Frédéric Bourdin est né en 1974, d’une liaison entre sa mère Ghislaine Bourdin et Kaci, un ouvrier immigré algérien qui s’avèrera déjà marié et plusieurs fois père. Sa mère va l’élever (mal) seule. A l’âge de 18 ans, Frédéric Bourdin commence à se livrer à des dizaines d’impostures pendant lesquelles, avec une habileté hors du commun, il se fait passer pour divers personnages. Parmi ses métamorphoses les plus mémorables, David Grann en choisit deux, dont on se demande encore comment elles ont pu avoir lieu, tant les situations semblent les rendre impossibles.

Grann commence par l’affaire de Pau.

« Le 3 mai 2005, en France, un homme appela le numéro d’urgence pour les enfants portés disparus ou maltraités. Il expliqua fébrilement qu’il était un touriste de passage à Orthez, à l’ouest des Pyrénées, et qu’il était tombé à la gare sur un garçon de quinze ans seul et terrifié. Un autre service téléphonique d’urgences enregistra un appel similaire. Finalement ledit garçon se présenta de lui-même à un bureau local d’aide à l’enfance. Petit et svelte, le teint pâle et les mains tremblantes, il portait un cache-col qui lui couvrait presque tout le visage et une casquette de base-ball rabattue sur les yeux. Il n’avait pas d’argent sur lui, tout juste un téléphone portable et une pièce d’identité indiquant qu’il s’appelait Francisco Hernandez Fernandez et était né le 13 décembre 1989 à Caceres, en Espagne ».

Bourdin – c’est bien sûr lui – a alors 31 ans et il se fait passer sans coup férir pour un garçon de 16 ans !

Les services sociaux placent « Francisco » à St-Vincent-de-Paul, institution sous tutelle de l’état, près de Pau. Bourdin va s’y intégrer remarquablement, apprécié par tous ses camarades, ses maîtres et maîtresses. Il devient vite la coqueluche de l’école. Jusqu’à … jusqu’à …

La deuxième affaire racontée par Grann est en fait antérieure à la précédente.

En 1998, Bourdin fut condamné aux USA pour usurpation de l’identité de Nicholas Barclay, un enfant disparu le 13 juin 1994 de San Antonio (Texas). Après quelques péripéties, Bourdin se faisant passer pour Nicholas, est présenté à la famille Barclay pour identification. Tous (frère, sœur, mère) le reconnaissent comme étant le garçon qu’ils ont perdu ! Le plus ahurissant de cette histoire est le croisement qui se fait alors de deux comportements délictueux : celui de Bourdin bien sûr et celui des membres de la famille Barclay qui trouvent leur compte dans cet enfant « retrouvé » dont ils ont besoin pour couvrir un forfait. Nous n’en dirons pas plus.

Encore une fois David Grann nous embarque dans une histoire réelle qui atteint, voire dépasse, les fictions les plus étonnantes. Sans une fioriture, sans un ajout romanesque, à l’état brut et c’est là tout son talent.

 

Léon-Marc Levy

 


  • Vu : 632

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

David Grann

 

Né à New York le 10/03/1967, Diplômé de Connecticut College en 1989, David Grann débute sa carrière de journaliste au Mexique, puis collabore à plusieurs journaux, comme le New York Times Magazine, The Atlantic, le Washington Post, le Boston Globe ou le Wall Street Journal. En 2009, il publie son premier roman, La cité perdue de Z : Une expédition légendaire au cœur de l’Amazonie (The Lost City of Z : A Tale of Deadly Obsession in the Amazon). Finaliste du prix Michael-Kelly en 2004, il est également l’auteur de deux courts polars,Le Caméléon (The Chameleon. The many lives of Frédéric Bourdin, 2008) et Un crime parfait (True Crimes - A postmodern murder mystery, 2008). La Cité perdue de Z est adapté au cinéma en 2017, réalisé par James Gray. The Devil and Sherlock Holmes (2010) est un recueil de douze essais, publiés entre 2000 et 2009 dont The Old Man and the Gun est adapté au cinéma, réalisé par David Lowery.

David Grann vit actuellement à New York avec sa femme, la productrice de télévision Kyra Darnton, et ses deux enfants.

Site officiel : https://www.davidgrann.com/

 

A propos du rédacteur

Léon-Marc Levy

 

Lire tous les articles de Léon-Marc Levy


Directeur du Magazine

Agrégé de Lettres Modernes

Maître en philosophie

Auteur de "USA 1" aux éditions de Londres

Domaines : anglo-saxon, italien, israélien, maghrébin

Genres : romans, nouvelles, essais

Maisons d’édition principales : Rivages, L’Olivier, Joëlle losfeld, Gallimard, Seuil