Identification

Le bonheur par la lecture : En hommage à Tahar Djaout, par Amin Zaoui

Ecrit par Amin Zaoui le 14.06.16 dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

Le bonheur par la lecture : En hommage à Tahar Djaout, par Amin Zaoui

 

« Quand je l’ai accueilli en invité dans mon émission télévisée Akwas, quelques mois avant son assassinat, Tahar Djaout était lui-même, courageux, artiste, visionnaire, lucide, transparent, passionné de la lecture… Merci Tahar Djaout tu ne mourras jamais. Merci Tahar on ne t’oubliera jamais. Salut l’ARTISTE ! »

La lecture est le sel de la vie.

Un bon écrivain est d’abord et avant tout un très bon lecteur. L’écriture en elle-même est un exercice continu de la lecture. Une autre lecture qui se fait en souffrance, dans la souffrance pour combattre la souffrance. Les écritures, peu importe le temps ou la langue d’origine, se communiquent entre elles à travers les lectures.

Un bon citoyen c’est d’abord et avant tout un lecteur ! Il n’y a pas de citoyenneté sans la lecture de plaisir, celle qui garantit et renforce la liberté. La lecture est le chemin vers la citoyenneté, vers le vivre ensemble, vers le bonheur partagé, le droit partagé, le devoir partagé, la patrie partagée et protégée !

La lecture de la bonne littérature nous apprend le rêve, nous apprend « le comment rêver ». Le rêve et « le comment rêver » sont la grande leçon, la grande moisson d’une lecture révélatrice. Et le rêve positif, produit de la récolte d’une bonne lecture, est le soldat éveillé pour la défense de la liberté individuelle ou collective. Il n’y a pas d’homme ou de femme libre sans le jardin de rêves. Une société qui ne rêve pas est condamnée à pourrir ou à mourir. Un pays où le rêve est banni n’est qu’un morceau de terre morte et infertile. Le rêve enfanté par la lecture a la forme d’un pic qui creuse dans le mur de la noirceur afin d’élargir la lumière sur la réalité morose.

La lecture libère l’écrivain et elle est libératrice du lecteur, en même temps.

La lecture est une jouissance charnelle et spirituelle. Elle est le bonheur dans sa dimension corpo-lettre. Jean Sénac (1926-1973) le poète rebelle et insoumis, l’enfant de Beni-Saf, a créé un terme magique qui est « corpoème ». Une fabrique d’un poète qui a traversé la vie, présent sur tous les fronts, croquant la pomme de la vie et de la poésie. Une imagination d’un acte de fécondation, d’accouplement entre le texte et le corps, le textuel et le corporel. La création poétique s’accorde avec le bonheur charnel.

Érotiser la chair et le mot. Quand le mot glisse dans la chair et la chair remplace son sang par l’encre des mots c’est la nativité du bonheur par la lecture !

Un bon lecteur, ou liseur, qu’importe le mot, mes excuses auprès des Faqih de la langue de Molière, les puritains, ce bon lecteur de cette bonne littérature se voit vivre sa vie au pluriel. Se voit sa personnalité forgée dans la profondeur d’une infinie de miroirs et de mémoires. Se voit sa langue se délier sans handicap aucun dans plusieurs bouches. Se voit sa voix bercée par une multitude de cordes vocales ! La lecture prolonge et multiplie la vie. La lecture fait ouvrir l’œil et le cœur sur d’autres vies, sur d’autres sensualités, sur d’autres envies, sur d’autres fenêtres. Aventures ! En lisant un beau roman, petit à petit, on se trouve glissé dans la peau des autres personnages. Ils nous ressemblent et nous les trouvons semblables à nous. On devient plusieurs ! Le je devient il ! Moi, devient lui ! Moi-même, devient autrui, la vie prend le sens de la belle folie !

Si l’écrit est un tatouage, quelques lectures le sont de même. On n’oublie jamais ce qu’on a lu dans notre enfance, ces textes qui ont enfanté nos rêves, ont fabriqué nos petits bonheurs.

 

Amin Zaoui

 

In "Souffles" (Liberté, Alger)

 


  • Vu: 7155

A propos du rédacteur

Amin Zaoui

Lire Tous les textes d'Amin Zaoui

 

Rédacteur


Amin Zaoui est un écrivain algérien né le 25 novembre 1956 à Bab el Assa (Algérie). il écrit chaque jeudi deux articles un en arabe dans le quotidien arabophone echorouk et en français dans le quotidien francophone liberté.

 

 

 

1984-1995 : enseignant à l’université d'Oran (département des langues étrangères)

1988 : Doctorat d'État en littératures maghrébines comparées

1991-1994 : directeur général du Palais des Arts et de la Culture d’Oran

2000-2002 : enseignant à l’université d’Oran (département de la traduction)

2002-2008 : directeur général de la Bibliothèque nationale d'Algérie

2009 : membre du conseil de direction du Fonds arabe pour la culture et les arts (AFAC)

Conférencier auprès de plusieurs universités : Tunis, Jordanie, France, Grande-Bretagne.

 

Publications en français

Les romans d’Amin Zaoui ont été traduits dans une douzaine de langues : anglais, espagnol, italien, tchèque, serbe, chinois, persan, turque, arabe, suédois, grec…

 

Sommeil du mimosa suivi de Sonate des loups (roman), éditions le Serpent à plumes, Paris, 1997

Fatwa pour Schéhérazade et autres récits de la censure ordinaire (essai collectif), éditions L'Art des livres, Jean-Pierre Huguet éditeur, 1997

La Soumission (roman), édition le Serpent à Plumes, Paris, 1998 ; 2e édition Marsa, Alger. Prix Fnac Attention talent + Prix des lycéens France

La Razzia (roman), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 1999

Histoire de lecture (essai collectif), éditions Ministère de la Culture, Paris, 1999

L’Empire de la peur (essai), éditions Jean-Pierre Huguet, 2000

Haras de femmes (roman), éditions le Serpent à Plumes, 2001

Les Gens du parfum (roman), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 2003

La Culture du sang (essai), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 2003

Festin de mensonges (roman), éditions Fayard, Paris, 2007

La Chambre de la vierge impure (roman), éditions Fayard, Paris, 2009

Irruption d’une chair dormante (nouvelle), éditions El Beyt, Alger, 2009

 

En arabe

 

Le Hennissement du corps (roman), éditions Al Wathba, 1985

Introduction théorique à l’histoire de la culture et des intellectuels au Maghreb, éditions OPU, 1994

Le Frisson (roman), éditions Kounouz Adabiya, Beyrouth, 1999

L'Odeur de la femelle (roman), éditions Dar Kanaân, 2002

Se réveille la soie (roman), éditions Dar-El-Gharb, Alger, 2002

Le Retour de l'intelligentsia, éditions Naya Damas, Syrie, 2007

Le Huitième Ciel (roman), éditions Madbouli, Égypte, 2008

La Voie de Satan (roman), éditions Dar Arabiyya Lil Ouloume, Beyrouth ; éditions El Ikhtilaf, Alger, 2009

L'Intellectuel maghrébin : pouvoir - femme et l’autre, éditions Radjai, Alger, 2009