Identification

La Craquelure, Domi Bergougnoux (par Philippe Leuckx)

Ecrit par Philippe Leuckx 16.12.21 dans La Une Livres, Les Livres, Al Manar, Recensions, Poésie

La Craquelure, Domi Bergougnoux, octobre 2021, 88 pages, Ill. Jean-Denis Bonan, 15 €

Edition: Al Manar

La Craquelure, Domi Bergougnoux (par Philippe Leuckx)

 

Composé de deux parties (Fêlures – Apprendre à voler), le livre de deuil de Domi Bergougnoux instille une souffrance perceptible dans les constats hissés à bout de poèmes, dans la sensible perception d’un monde raviné. Une mère décrit et pleure son fils, un homme jeune ravagé par l’alcool et la détresse de lui-même. Que peuvent les mots, les vers, les poèmes, pour soulager du pire ?

La première et longue partie de poèmes, dont les titres sont éloquents (Homme blessé – Loup blessé – Homme froissé, etc.), nous mène « cul-sec » dans la nuit de cet homme au « regard terrifié », « plein de silence », « dans l’étreinte douce du vide ». Ces textes, jamais larmoyants, gardent la gravité inscrite dans le regard d’une mère, attentive à détailler le « fracas des étoiles », « l’enfant plein de colère », celui d’« une enfance brisée ». La poète a les mots pour nous alerter de toute cette souffrance, et de l’aridité de « ces pierres ».

« Rejeté hors de lui », l’homme fait l’expérience d’une sous-vie, dans les débris, déchets, éclats d’un quotidien sordide.

Désormais

l’eau lui brûle les yeux

il fait tournoyer

dans ses bras désertés

le corps froid d’une bouteille

(p.38)

 

Ce gars, aimé, se fissure « de cris », hurle « en pleine nuit », « failles d’un homme penché ».

Le tableau, naturaliste, énumère les fêlures, les brisures, les petites morts agissantes.

« La bête au fond de toi » se désagrège, se meurtrit, « tu brûles sur les bords du ciel/ sourd à tes hurlements ».

« L’enfant muré en lui » dont « le cœur bégaie » nous touche, comme un proche, un ami ; ses douleurs sont les nôtres : qui n’a touché le fond ?

Dans une langue pure, sans apprêts, la poète sait donner à ce récit de vie qui frôle la mort les phrases sensibles d’une émotion pure (« un vent de solitude lente/ traverse ta nuque »), même s’il sidère, ce récit comporte aussi ses beautés, certes gâchées, serties d’« outre-noir ».

Quand la poésie réussit à porter témoignage d’une souffrance, elle gagne des lecteurs, elle s’ouvre à l’autre, à l’urgence.

Un très beau recueil, jamais lourd, dont l’écriture grave légère incise le cœur.

 

Philippe Leuckx

 

Domi Bergougnoux est l’auteure française de trois recueils de poésie, dont : Où sont les pas dansants ? (2017), Dans la tempe du jour (2020).

  • Vu : 1316

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

 

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...