Identification

Flambeaux de vie, Parme Ceriset (par Patrick Devaux)

Ecrit par Patrick Devaux le 24.08.23 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Poésie

Flambeaux de vie, Parme Ceriset, Poésie, Pierre Turcotte éditeur, avril 2023, 54 pages, 13 €

Flambeaux de vie, Parme Ceriset (par Patrick Devaux)

 

Parme Ceriset nous dit-elle, avec ses mots à elle, de réinventer l’Humain, se rappelant une de ses sources culturelles : « En craquant dans une figue savoureuse/tu te souviendras parfois/que tu fus chassé de l’Eden… Cruelle chair d’étamines et de rêves » ? Entre errance et ténèbres, la lueur se fait fulgurante, envahissant tout jusqu’au « cœur/incandescent/gardien des passions ». Mettre un chant à l’abri est sans doute la façon la plus sûre de le rendre accessible : « tu marcheras au bras de l’Amour/ A ses côtés tu te sentiras invincible ». Persuasive, la guerrière de l’Humain nous invective à la lutte de et pour la Lumière : « Sois un fragment de constellation/un rêve/ une pépite d’Eden/ une étincelle/ de passage/ mais infiniment brûlante ». Le recueil, dans son esprit de sauvegarde, m’a parfois fait penser à l’Arche de Noé : « Tu es amant de la terre/…/Délivre-les des fléaux/ de toutes les épées de Damoclès/…/Sois chevalier veillant sur sa pérennité/rends sa souveraineté immortelle ».

Comme la poétesse elle-même peut le faire, sa poésie préserve « l’instant fugace et précieux/le trésor inestimable/de chaque seconde de vie offerte/ dans l’immensité de la lumière ».

Pour faire un parallèle, j’ajoute encore que Parme rejoint dans mes phrases retenues celle-ci de la poète Anne Vocanson : « Nous ne sommes que des passeurs de braises/agenouillés parmi les cendres » (ex. « En nous la part des dieux ») ou encore celle de Kathleen Van Melle, « Ce n’est pas sur des cendres/Que nous allons danser » (ex. « D’un flot d’étoiles troublée »).

Parme est à l’écoute du monde à travers elle-même. Son sens premier est cosmologique à faire partie d’un tout, ce qui donne à la résonance de ses écrits un écho particulier audible vers l’étendue, presque vers l’infini. La réalité de ce qu’elle dit correspond à sa propre réalité avec, en plus, une généreuse main universelle puissante, altruiste et accessible tout en ayant le sens du mérite : « Ta liberté/tu l’arracheras des mâchoires du sort/N’attends pas qu’une main te l’offre/entre des barreaux d’acier…/Emancipe-toi toi-même/ et le ciel t’émancipera ». Entre soleil et lune, elle est une des brillantes porteuses de flambeaux de la poésie contemporaine.

 

Patrick Devaux


  • Vu: 1118

A propos du rédacteur

Patrick Devaux

 

Lire tous les articles de Patrick Devaux

 

Patrick Devaux est né en Belgique sur la frontière avec la France, habite Rixensart, auteur d’une trentaine d’ouvrages auprès d’éditeurs divers en poésie, quelques prix d’édition, 3 romans parus dont 2 aux éditions Les Carnets du Dessert de Lune; 2 recueils de poésie récents (2016 et 2017) parus aux éditions Le Coudrier ; membre de l’AEB (association des écrivains Belges) et de l’AREAW (association royale des écrivains et artistes de Wallonie), il a aussi de nombreux contacts en France ; il anime une rubrique « mes lectures » sur le site de la revue Vocatif www.moniqueannemarta.fr de Nice depuis 2013 et fréquente de près ou de loin les écrivains du groupe de l’Ecritoire d’Estieugues de Cours la Ville  et de l’association LITTERALES de Brest ; publie aussi dans diverses revues de poésie. Fréquente aussi les réseaux sociaux, faisant ainsi connaitre la poésie d’auteurs moins connus ou disparus.