Identification

Dictionnaire amoureux des Ecrivains et de la Littérature, Pierre Assouline

Ecrit par Philippe Leuckx 11.03.17 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Anthologie, Plon

Dictionnaire amoureux des Ecrivains et de la Littérature, août 2016, 896 pages, 25 €

Ecrivain(s): Pierre Assouline Edition: Plon

Dictionnaire amoureux des Ecrivains et de la Littérature, Pierre Assouline

Les dictionnaires amoureux sont parfaitement subjectifs – c’est leur cachet – et celui du membre de l’Académie Goncourt ne déroge pas à l’office qu’il se donne : faire résonner le plaisir de lecture, quel que soit le nom choisi. Et, en fait de noms, les plus grands s’y trouvent et quelques incongrus aussi (fallait-il y loger des Rebatet, Robbe-Grillet ou Nothomb ?). Mais tel livre comporte, au-delà des noms, des chapitres brefs consacrés aux ateliers d’écriture, à la critique, à la machine à écrire, aux tombes, aux titres… que sais-je encore.

Certaines notices un peu lapidaires montrent qu’on ne peut pas aimer tout le monde (Sagan, Diderot…) ; d’autres réjouissantes parce qu’elles offrent un autre regard sur des écrivains véritablement doués (Quignard, Drieu, Proust, Green). La quête d’Assouline fouine un peu partout et ses trésors sont multiples pour qui veut prendre la peine de lire des notes copieuses (Thomas Bernhard, entre autres), apprendre des secrets de fabrication, des propos de boudoir, assumer certains choix (Céline), éveiller à la conscience littéraire, se convaincre du génie de certains (Gracq, etc.). Mais Zola, Morante, Pasolini, me direz-vous ? L’épée de l’électeur a tranché sa matière et le lecteur chagrin n’aura qu’à se plaindre sans légitimité. Certaines œuvres, en revanche, sont choisies et donnent lieu à des notices : Brèves de comptoir, Contre Sainte-Beuve, Le deuxième sexe, Journal de Kafka, Stendhal, Le livre de l’intranquillitéLa route, etc.

Une écriture très précise, un savoir immense, une pincée d’ironie, quelques règlements de comptes, un souci de diversifier les sources et les matières : voilà un travail sérieux qui comblera tous les « amoureux » du livre et des auteurs. Pour vous donner un peu de sel de l’ouvrage, voici quelques fragments :

Son goût de la perfection l’avait inhibé jusqu’à le stériliser (Blondin, p.102).

Du communisme en particulier, il tira la meilleure des introductions au monde moderne en général (Kundera, p.428).

Qui d’autre a mis tant d’esprit à croquer un La Rochefoucauld se jugeant déclassé d’être à la table d’un Luynes au motif que sa famille n’avait pas de situation en l’an mil ? (Proust, p.654).

 

Philippe Leuckx

 


  • Vu : 4214

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Pierre Assouline

 

Pierre Assouline, né en 1953, journaliste, écrivain, auteur de biographies, de romans, membre de l’académie Goncourt.

 

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...