Identification

6 minutes 23 séparent l’enfer du paradis, François Suchel

Ecrit par Lionel Bedin 06.04.16 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Récits, Voyages

6 minutes 23 séparent l’enfer du paradis, éd. Paulsen, janvier 2016, 224 pages, 19,90 €

Ecrivain(s): François Suchel

6 minutes 23 séparent l’enfer du paradis, François Suchel

 

 

« Dans une époque en quête d’exotisme, l’avion est une lance jetée vers les palmiers ». Prendre l’avion est aujourd’hui un acte banal pour la plupart d’entre nous. Et nous savons tous que c’est le moyen de transport le plus fiable, même si de temps en temps quelques accidents dramatiques viennent doucher notre confiance. François Suchel, commandant de bord à Air France, dit que c’est pour « dédramatiser » qu’il a écrit ce livre, pour donner à comprendre le quotidien d’un pilote, y compris quand un grain de sable transforme un vol en aventure. Pas sûr que cette lecture apporte une guérison à ceux qui en auraient besoin. D’ailleurs ça n’est pas le propos principal. Il ne s’agit pas seulement de récits techniques, même si parfois le lecteur ne comprendra peut-être plus si l’avion a la tête en bas ou non ; l’auteur n’est pas seulement pilote, mais aussi photographe et écrivain. Et dans son cockpit, poète.

« Sur moyen-courrier on dort toutes les nuits dans son lit ». François Suchel préfère les longues distances et se décrit comme un « veilleur de nuit ». Il a longtemps fait le Paris-Canton (dont il est revenu un jour à vélo, aventure racontée dans Sous les ailes de l’hippocampe.) C’est donc à bord de son cockpit que le pilote nous raconte des vols plus ou moins rocambolesques, parfois émouvants (une naissance pas ordinaire), parfois risqués : une « reconduite aux frontières » assez violente, un atterrissage compliqué avec un moteur en panne, un autre, à Beyrouth, dans un pays en guerre. Il revient aussi sur le tragique vol Rio-Paris, avec des informations précises et troublantes. Mais lui, jusqu’à maintenant, est toujours revenu. « Un bon atterrissage n’est jamais qu’un crash manqué ». Vu comme ça…

Ce livre ne propose pas seulement des histoires vécues ou des anecdotes aériennes. C’est aussi un livre de réflexions personnelles de l’auteur sur son métier, sur le temps, sur l’absence, sur le bonheur de traverser les nuages, sur l’indépendance du pilote « que seule la piste de décollage lui offre ». La vie en l’air est exaltante. « On peut toujours reporter une réunion ou annuler un projet, pas un atterrissage. Le pilote en tire son orgueil, qui le rend incapable, parfois, d’exister sans son avion ». Le retour sur terre est parfois difficile. « En tombant du ciel le pilote voit son rêve s’anéantir ». Ou : « Qu’est-ce qu’un pilote au sol ? Un homme comme un autre, avec la gueule de bois ». Car il paraît évident que le cockpit d’un Airbus est aussi un endroit propice au rêve et à la poésie. Les points de vue sont souvent d’une grande beauté. Gris, le ciel ? Pas avec François Suchel. « Le noir cède progressivement la place à un bleu intense et lumineux. Bientôt, une partition de rouge et de jaune se dispute l’horizon. Un rayon vert surgit soudain au nord-ouest, précédant de quelques dizaines de secondes le soleil. J’ai rendez-vous avec lui ». Et le pilote « danse avec le soleil, déboussolé » comme « un vagabond, perdu entre chien et loup ». Assurément un livre à emporter dans ses bagages, sur un vol long-courrier.

 

Lionel Bedin

 


  • Vu : 1969

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

François Suchel

 

François Suchel est actuellement commandant de bord à Air France. Il est passionné de photographie (lauréat du concours FNAC Attention Talent 2002) et auteur d’un récit, Sous les ailes de l’hippocampe (éditions Guérin, 2014) et d’un film (même titre), dans lesquels il raconte son périple à vélo en suivant au plus près la ligne aérienne du vol Canton-Paris qu’il effectuait alors.

 

A propos du rédacteur

Lionel Bedin

 

Lire tous les articles de Lionel Bedin

 

Lionel Bedin réside à Annecy (Haute-Savoie). Il est président de l’association La Route bleue (www.laroutebleue.net) pour la promotion de la littérature de voyage, il a créé les éditions Livres du Monde (www.livresdumonde.fr) et il est l’auteur d’une Brève histoire de la littérature de voyage.