Identification

140 au carré, Marc-Emile Thinez

Ecrit par Philippe Chauché 01.11.14 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Essais, Editions Louise Bottu

140 au carré, La Révolution en 140 tweets ou Les lendemains qui gazouillent, septembre 2014, 70 pages, 9,50 €

Ecrivain(s): Marc-Emile Thinez Edition: Editions Louise Bottu

140 au carré, Marc-Emile Thinez

 

« En retard pour l’école, Jean Thinez court de toutes ses jambes d’enfant. Allez Zátopek lui lance un voisin au passage. Jean Thinez accélère ».

« Tout dans la course est révolution, le circuit qui ramène invariablement au point de départ, les jambes et les pensées, tout tourne en rond ».

Après La Chanson du Mal-Aimant de Jean-Louis Bally (recensé ici même), les Editions Louise Bottu publient un nouvel opus sous Contraintes. La contrainte est ici un tweet, 140 signes et 140 tweets pour faire gazouiller les lendemains, qui on le sait ne chantent plus depuis bien longtemps. Marc-Emile Thinez a plus d’un tour dans les tweets qu’il attribue à Jean Thinez, son double romanesque, et sous ses chaussures de sport. S’il court ce n’est pas pour distancer le vieux monde, c’est pour forger son âme tout en musclant ses mollets et ses aphorismes, sans manquer entre deux accélérations d’en rire.

« La course est automatisme. Les jambes tournent, l’esprit vacant. Le sage, Montaigne et le champion le disent, lorsqu’on court on court ».

« Répété à l’envi, n’importe quel geste. Courir, tourner les pages, écrire… Tout geste, quel qu’il soit, par sa répétition recrée le monde ».

« Adieu transition, Conseils, autogestion… L’idée de Révolution d’année en année s’améliore. Comme Sylvie Vartan. J. Thinez, fan de variétés ».

Jean Thinez met la Révolution au risque de ses tweets, de la course à pied, et inversement, ce qui ne manque pas de piquant. Il court, il tweete, le furet des temps modernes, passe par Montaigne, repasse par Marx, Cioran – grand spécialiste de la propulsion de l’aphorisme –, sans oublier Céline et ses tweets de châtelain, Echenoz et son Zátopek, dont le corps au carré se glisse entre les pages. Il s’amuse des répétitions de l’Histoire, des illusions, du bavardage, et des écrivains qui croient filer droit vers leur destin, alors qu’ils tournent en rond sur leurs phrases, ce qui pour un coureur à pied est une aubaine.

« S’identifier à l’homme archaïque et à Jean Thinez, se voir en Emile vu par Jean Echenoz, citer à tout va… ce qu’on appelle être singulier ».

« Tu peux toujours courir disait Jean Thinez qui ajoutait, le point de départ n’est pas l’origine. Tourner en rond vers l’objectif imaginaire ».

« Un jour l’Histoire ne repasse pas les plats ; le lendemain elle se répète… On ne sait plus quoi inventer pour se faire bien voir du Temps ».

Marc-Emile Thinez ne cherche pas midi à quatorze heures, la contrainte des 140 signes l’amuse, il ne pose pas pour la postérité, c’est la postérité qui lui tourne autour. Il n’invente pas un genre littéraire nouveau, tel un coucou il s’ébroue dans l’art du roman bref, avant de reprendre sa course en 140 foulées, et de le laisser tout froissé.

 

Philippe Chauché


  • Vu : 1731

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Marc-Emile Thinez

 

Marc-Emile Thinez change souvent d’identité et de métiers, auteur d’articles et de poèmes, publié par les revues Voix d’Encre, Dérives, Passage et Littératures, 140 au carré est son premier roman.

A propos du rédacteur

Philippe Chauché

 

Lire tous les articles de Philippe Chauché

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, espagnole, du Liban et d'Israël

Genres : romans, romans noirs, cahiers dessinés, revues littéraires, essais

Maisons d’édition les plus fréquentes : Gallimard, Minuit, Seuil, Grasset, Louise Bottu, Quidam, L'Atelier contemporain, Tinbad, Rivages

 

Philippe Chauché est né en Gascogne, il vit, travaille et écrit à Avignon. Journaliste à  Radio France, il suit notamment le Festival d’Avignon. Il a collaboré à « Pourquoi ils vont voir des corridas » publié par les Editions Atlantica et publie quelques petites choses sur son blog : http://chauchecrit.blogspot.com