Identification

Trois poèmes, Charles Orlac

Ecrit par Charles Orlac 04.12.17 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Trois poèmes, Charles Orlac

Enfances voix prisonnières

 

Sous le pont clapote la lumière

Mille picotements à fleur d’eau

Du verre en poudre pour les yeux

Un passage clouté sous les pieds de Dieu

 

Sous le pont se reflète une voix

Elle salue l’eau salubre du fleuve

Les miroirs envoûtés où se meuvent

Les corps et les âmes d’autrefois

 

______________________________

Miniatures

1

Je sentais sa présence

Comme un sourd entend

La musique dans

Les mouvements de la danse

 

2

Garrigue irriguée de soleil

Dans mon cœur sec ta lumière

 

3

À l’heure méridienne

Soleil

Esseulement

Sur le chemin des orphelines

Flotte la chevelure du vent

 

4

Entre les briques des jours

Ont nidifié les mots

Des futures lamentations

 

_________________________

 

Possessifs

 

Le tien

Le mien

Le sien

Des liens

Qui se déclinent

Au possessif.

Nos liens

Nos biens

Des petits riens

Qui nous inclinent

A des bonheurs

Païens.

Un jour un autre

Qui vient…

Encore combien ?

Tant que la nuit

Finit sans bruit

Qui s’en soucie ?

Quant au-delà

De toute fin

Qui s’en souvient ?

 

Charles Orlac

 

  • Vu : 759

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Charles Orlac

 

Charles Orlac, né en Italie en 1953, a vécu sa jeunesse dans le sud de la France avant de s’installer à Paris en 1980. Agrégé de musique et diplômé d’une maîtrise d’italien, il partage son temps entre l’enseignement, son activité de musicien et l’écriture. Son recueil de poésie, Vie d’origami et autres pliages, est paru chez Edilivre en septembre 2016. Quelques-uns de ses textes ont été publiés dans diverses revues de poésie comme Le Capital des Mots, Lichen, Recours au poème.

https://www.edilivre.com