Identification

Le traître de sa mère !

Ecrit par Amin Zaoui le 14.05.13 dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

Le traître de sa mère !

Mais par un jour, j’ai constaté que la langue de Yemma n’est pas tout le ciel d’Allah ! Le transistor radio allumé, diffusant le journal d’informations et autres choses obscures ! j’écoutais, et je ne comprenais rien ! Mon frère aîné, le nez dans un livre, m’a poussé vers une autre envie d’évasion. Jeté dans une école, j’ai appris une autre chose. Une autre langue, que ma mère ne comprenait point ! Ne déchiffrait rien. Dans mes cahiers, mes livres, je me sens tout seul ! Sans ma mère ! Je commence une évasion dont ma mère n’est pas l’actrice, ni l’observatrice, ni la contrôleuse ! Malika, elle aussi s’éloigne !

J’avance d’un pas dans la langue des cahiers, la langue arabe classique, pour reculer de deux dans la langue de ma mère. Je perds l’écoute ! Je perds le conte ! Je perds ma mère ! Je perds Malika ! Je lisais les livres dans une langue étrange pour moi et étrangère à ma mère !

La route des épices :

Puis, un jour, un autre jour, le nez dans les Mouallakat (la poésie antéislamique) ou diwan El-Mutanabbi, mon père pointa à ma tête, sur un ton impérial, m’adressa l’expression suivante : arrête cet arabe. Il ne te servira à rien.

Fais autre chose ! Seul devant une question qui ressemble à un océan ! Et je commence une autre évasion.

Cette fois-ci dans le français ! Encore des livres ! Encore de la poésie, sans ma mère et sans Malika ! Mon évasion commença par La chèvre de M. Seguin !

Et je me trouve entre la chèvre et le loup ! Au fur et à mesure que je m’embarque dans cette nouvelle langue, la lecture devient mon évasion.

Et ma mère s’éloigne, et Malika aussi. Elles se trouvent à deux langues de distance ! C’est comme sur deux planètes !

La route de Tariq Ibn Ziyad :

Au collège, j’étais chanceux. J’ai eu comme professeur l’abbé Alfred Beringuer, un Algérien exceptionnel. Celui qui, en pleine guerre de Libération, écrivait : « Prions pour que la France mette un terme aux souffrances des Algériens ! Prions pour le triomphe de la liberté, prions pour la victoire des combattants algériens ! » Il m’enseignait une autre langue : l’espagnol. Une autre évasion. La langue espagnole est séductrice ! Je voulais, à travers cette langue, partir sur les traces du Berbère Tariq Ibn Ziyad. Je cherchais la réponse à une question : pourquoi est-ce que les historiens européens nomment-ils Tariq Ibn Ziyad « Le Borgne » ? Et pourtant, il n’était ni borgne ni louche ! Mais en partant à la recherche de ce « Borgne » qui n’est pas borgne, je me suis trouvé en compagnie de Cervantès, puis Lorca et Marquez et Borges et les autres… Une autre langue cache la silhouette de Malika !

Le vertige du traître :

Et parce que je suis le fils de sa mère ! Après avoir essayé l’évasion à travers trois langues : l’arabe de l’école et d’El-Mutanabbi, le français de Zola et de la chèvre de M. Seguin, l’espagnol de Lorca et de Borges, je me suis rendu compte que seule la langue de ma mère était libératrice. Etait capable de couvrir tout le ciel d’Allah !

Et quand j’ai essayé de réaliser une dernière évasion en retournant dans mon village, dans la langue de Yemma, dans le lit de Malika, j’ai constaté que j’avais un morceau de bois dans ma bouche. Incapable de m’évader, une deuxième fois, dans la langue de Yemma et dans l’amour de Malika. Donc, je ne suis que le traître de sa mère !

 

Amin Zaoui

 


  • Vu: 1650

A propos du rédacteur

Amin Zaoui

Lire Tous les textes d'Amin Zaoui

 

Rédacteur


Amin Zaoui est un écrivain algérien né le 25 novembre 1956 à Bab el Assa (Algérie). il écrit chaque jeudi deux articles un en arabe dans le quotidien arabophone echorouk et en français dans le quotidien francophone liberté.

 

 

 

1984-1995 : enseignant à l’université d'Oran (département des langues étrangères)

1988 : Doctorat d'État en littératures maghrébines comparées

1991-1994 : directeur général du Palais des Arts et de la Culture d’Oran

2000-2002 : enseignant à l’université d’Oran (département de la traduction)

2002-2008 : directeur général de la Bibliothèque nationale d'Algérie

2009 : membre du conseil de direction du Fonds arabe pour la culture et les arts (AFAC)

Conférencier auprès de plusieurs universités : Tunis, Jordanie, France, Grande-Bretagne.

 

Publications en français

Les romans d’Amin Zaoui ont été traduits dans une douzaine de langues : anglais, espagnol, italien, tchèque, serbe, chinois, persan, turque, arabe, suédois, grec…

 

Sommeil du mimosa suivi de Sonate des loups (roman), éditions le Serpent à plumes, Paris, 1997

Fatwa pour Schéhérazade et autres récits de la censure ordinaire (essai collectif), éditions L'Art des livres, Jean-Pierre Huguet éditeur, 1997

La Soumission (roman), édition le Serpent à Plumes, Paris, 1998 ; 2e édition Marsa, Alger. Prix Fnac Attention talent + Prix des lycéens France

La Razzia (roman), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 1999

Histoire de lecture (essai collectif), éditions Ministère de la Culture, Paris, 1999

L’Empire de la peur (essai), éditions Jean-Pierre Huguet, 2000

Haras de femmes (roman), éditions le Serpent à Plumes, 2001

Les Gens du parfum (roman), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 2003

La Culture du sang (essai), éditions le Serpent à Plumes, Paris, 2003

Festin de mensonges (roman), éditions Fayard, Paris, 2007

La Chambre de la vierge impure (roman), éditions Fayard, Paris, 2009

Irruption d’une chair dormante (nouvelle), éditions El Beyt, Alger, 2009

 

En arabe

 

Le Hennissement du corps (roman), éditions Al Wathba, 1985

Introduction théorique à l’histoire de la culture et des intellectuels au Maghreb, éditions OPU, 1994

Le Frisson (roman), éditions Kounouz Adabiya, Beyrouth, 1999

L'Odeur de la femelle (roman), éditions Dar Kanaân, 2002

Se réveille la soie (roman), éditions Dar-El-Gharb, Alger, 2002

Le Retour de l'intelligentsia, éditions Naya Damas, Syrie, 2007

Le Huitième Ciel (roman), éditions Madbouli, Égypte, 2008

La Voie de Satan (roman), éditions Dar Arabiyya Lil Ouloume, Beyrouth ; éditions El Ikhtilaf, Alger, 2009

L'Intellectuel maghrébin : pouvoir - femme et l’autre, éditions Radjai, Alger, 2009