Identification

La ville aux maisons qui penchent, Suites nantaises, Marie-Hélène Prouteau

Ecrit par Philippe Leuckx 31.08.17 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Nouvelles

La ville aux maisons qui penchent, Suites nantaises, La Chambre d’échos, juin 2017, 86 pages, 12 €

Ecrivain(s): Marie-Hélène Prouteau

La ville aux maisons qui penchent, Suites nantaises, Marie-Hélène Prouteau

 

Nantes. La ville toute bâtie de « tuffeau ». Nantes, la grande « négrière ». Celle de « Lola » de Demy, avec la très belle Anouk Aimée. L’étrange Nantes des « maisons de guingois »…

Autant de titres pour cette balade nantaise, vingt textes en hommage à la ville et à ceux qui firent ou font d’elle une cité féconde.

Au fil de ces évocations – récits ordinaires, rencontres artistiques ou humaines, le grain d’émotion enfle et atteint de belles encres nostalgiques : la vieille Maghrébine Lalla ; les amis tchèques de la Charte 77, morts tous deux, au prénom identique (Karel), Pecka et Bartosek ; le Turner engagé des « Esclaves jetant par-dessus bord les morts… », écho de cette ville jadis esclavagiste ; l’auteur recrée « Moderato Cantabile », et Libertaire Rutigliano, héros de vingt ans, meurt de tuberculose en mai 1945.

Nantes, riche de souvenirs, de pierres, a eu ses personnalités quasi anonymes, cette Dame Keravec, dont les quatre fils furent tués durant la 1ère guerre mondiale.

Le dernier texte, Et les rêves prendront leur revanche, assez symbolique de tout un imaginaire d’écrivains, foule des terres en friche, proches des univers de Dhôtel et Hardellet, jardins oubliés au milieu des carcasses d’usine désaffectée, une zone à la Stalker, qui attise l’imaginaire et ouvre des pans entiers d’écriture à venir.

Marie-Hélène Prouteau signe là un beau livre ; elle qui repère au plus juste, dans une écriture sobre et modérément poétique, les réalités visibles, invisibles ou simplement cachées par l’usage, d’une ville à la beauté diverse.

 

Philippe Leuckx

 


  • Vu : 2577

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Marie-Hélène Prouteau

 

Marie-Hélène Prouteau, agrégée de lettres, titulaire d’un DEA de littérature contemporaine, est écrivain et critique littéraire. Auteure d’études chez Ellipses et à la SIEY, de préfaces, de textes de prose poétique et d’une dizaine de livres. Son dernier ouvrage est une biographie littéraire, Madeleine Bernard la Songeuse de l’invisible (Hermann, 2021). Elle collabore à diverses revues, Europe, Terres de femmes, À la littérature, Terre à ciel, Recours au poème, Traversées, Spered Gouez, Cahiers de l’Iroise, La pierre et le sel, Place de la Sorbonne.

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

 

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...