Identification

L’Amoureuse, Le roman de Marie-Madeleine, Cécilia Dutter (par Laurent Bettoni)

Ecrit par Laurent Bettoni 23.09.21 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman

L’Amoureuse, Le roman de Marie-Madeleine, éditions Tallandier, août 2021, 280 pages, 18,90 €

Ecrivain(s): Cécilia Dutter

L’Amoureuse, Le roman de Marie-Madeleine, Cécilia Dutter (par Laurent Bettoni)

Marie est une jeune fille de 13 ans qui vit avec ses parents, sa sœur et son frère, à Béthanie, en Judée, au 1er siècle. Son avenir y est tout tracé : on lui trouvera bientôt un homme aux côtés de qui elle pourra devenir une épouse modèle et une mère de famille soumise à la loi maritale. Mais l’adolescente refuse de se plier à ces règles établies par les Juifs pieux de son époque pour mieux enfermer la femme. Au lieu de cela, elle rêve de liberté, de luxe, de richesse, de plaisir. Elle rêve de vivre comme les aristocrates proches du pouvoir romain. Alors, un jour, elle s’enfuit du foyer parental où elle s’ennuie ferme sans avoir plus rien à espérer et se rend à Magdala.

Sensuelle et audacieuse, elle ne tarde pas à faire tourner les têtes et devient très rapidement Marie de Magdala, la courtisane la plus prisée de Palestine. Les hommes puissants sont à ses pieds et y déposent des richesses… en échange d’une nuit, d’une nuit seulement. Ainsi Marie enchaîne-t-elle les amants et les ébats, mais ces aventures d’un soir restent sans lendemain et ne sont rien d’autre, au fond, que des passes tarifées, là où la jeune femme espère et croit naïvement à chaque fois en l’amour. Car en plus de sa couche, elle ouvre toujours son cœur. C’est pourquoi, après dix ans d’une vie de débauche, elle ressent un profond vide en elle et craint de sombrer dans la vacuité de son existence.

Elle entend alors parler d’un prophète, un certain Jésus, qui porte la parole d’un Dieu totalement nouveau. Elle part à sa rencontre et, immédiatement touchée par sa grâce, décide de se joindre à ses disciples pour le suivre sur les routes. Des liens très puissants mais toujours chastes les unissent bientôt, au point que le messie considère celle qui est redevenue Marie tout court comme la treizième apôtre, au grand dam des douze autres. Elle l’accompagnera jusqu’au bout de son voyage, jusqu’à sa mort. Ensuite, fuyant la Judée où sa vie est menacée, elle échoue en Provence. Elle y transmettra le message divin jusqu’à son dernier soupir, qu’elle rendra dans son ultime demeure : une grotte creusée dans le massif de la Sainte-Beaume.

L’Amoureuse offre très clairement deux niveaux de lecture, c’est ce qui rend ce roman particulièrement intéressant. Concernant ce que l’on sait de Jésus, Cécilia Dutter respecte scrupuleusement les Évangiles et le contexte historique. Si bien que nous avons souvent l’impression de nous retrouver au milieu du Jésus de Nazareth de Franco Zeffirelli, ce qui ne manquera pas de ravir le lectorat chrétien. Les autres apprécieront à sa juste valeur ce récit extraordinaire à la dramaturgie et à la construction impeccables. Au passage, remercions l’autrice de ne jamais verser dans le prosélytisme, tout en nous rappelant que les fondements d’une religion sont en principe la tolérance, l’amour et la paix. Cela nous change, par les temps qui courent.

Mais bien plus que sur le parcours du messie, c’est sur celui de Marie de Magdala que Cécilia Dutter s’est penchée. Et là, usant de son droit d’autrice, elle a tout inventé. Elle a fait de cette femme de mauvaise vie, uniquement connue pour ses mœurs dissolues, un être simplement imparfait (comme nous tous) mais parvenant à s’élever spirituellement grâce à la bonne rencontre avec la bonne personne.

Cette élévation débute par une prise de conscience. Marie comprend qu’en ayant tenté de s’émanciper par son unique pouvoir de séduction elle n’a fait que se rendre davantage prisonnière du regard des hommes. Voulant échapper au pouvoir masculin, elle s’en est faite l’esclave consentante par son choix de vie qui s’est finalement révélé ne pas être le bon. Ce n’est que grâce à l’amour véritable, désintéressé et inconditionnel – un amour auquel elle a choisi de répondre – que Marie s’est libérée et épanouie. Peu importe que cet amour ne soit pas consommé de façon charnelle, il n’en est peut-être que plus fort. Ce qui compte, ici, est que Marie soit maîtresse de son destin, qu’elle ait décidé elle-même de la voie à suivre, sans obéir à aucune autorité. Et parce qu’elle a suivi et assumé ses choix, parce qu’elle est sincère dans sa démarche, parce qu’elle en a sué plus que les autres pour en arriver là, parce qu’elle le comprend mieux que les autres, elle devient la préférée de Jésus, elle se place au-dessus des apôtres, tous masculins pourtant. C’est à elle que Jésus ressuscité apparaît en premier. Grâce à la force de cet amour entre eux dont elle est l’initiatrice et non la simple récipiendaire passive, elle accédera à la transcendance.

Grâce à ses actes et à son courage, Marie gagnera la liberté à laquelle elle a toujours rêvé. Sous la plume de Cécilia Dutter, cette jeune femme rebelle et volontaire de l’Antiquité mais incroyablement moderne apparaît comme une véritable féministe avant l’heure. Son parcours peut assurément inspirer plus d’une femme encore aujourd’hui.

 

Laurent Bettoni


  • Vu : 641

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Cécilia Dutter

 

Le site officiel : http://cecilia-dutter.fr/

Après avoir été conseiller juridique auprès du CNRS, puis de la Bibliothèque nationale de France, Cécilia Dutter se consacre entièrement à l’écriture depuis plusieurs années. À ce jour, elle est l’auteur de cinq romans, dont Lame de fond (Albin Michel, 2012), qui a obtenu le Prix Oulmont de la Fondation de France, et de deux essais, dont une biographie d’Etty Hillesum, parue en 2010 aux éditions Robert Laffont.

Elle a longtemps été critique littéraire à la Revue littéraire (éditions Léo Scheer) et au Magazine des livres. Elle chronique actuellement pour le journal Service Littéraire et le site Le Salon littéraire.

 

BIBLIOGRAPHIE

Romans

Savannah Dream, éditions Albin Michel, 2013

Lame de fond, éditions Albin Michel, 2012 (Prix littéraire Oulmont de la Fondation de France 2012 ; dernière sélection du Prix des femmes de lettres Simone Veil)

La Dame de ses pensées, éditions Ramsay, 2008

Des échappées belles, éditions du Cercle, 2006 et Cercle Poche, 2007

Une Présence incertaine, éditions Thélès, 2005 (dernière sélection du Prix Montalembert du premier roman féminin ; dernière sélection du Prix Handi-Livres de la Mutuelle Intégrance)

 

Essais

 

Et que le désir soit, coécrit avec Joël Schmidt, éditions Desclée de Brouwer, collection « Littérature ouverte », 2011

Camille Laurens, ouvrage collectif, éditions Léo Scheer, collection « Écrivains d’aujourd’hui », 2011

Etty Hillesum, une voix dans la nuit, éditions Robert Laffont, 2010 (dernière sélection du Prix Bel Ami ; dernière sélection du Prix de l’Essai du Printemps du livre de Cassis ; dernière sélection du Grand Prix de la Critique)

 

A propos du rédacteur

Laurent Bettoni

 

Lire tous les articles de Laurent Bettoni

 

Rédacteur

 

Ecrivain

Laurent Bettoni est directeur éditorial (La Bourdonnaye), chroniqueur pour le mensuel Service littéraire et le site IDBOOX – dédié à la culture numérique –, responsable au sein du GLN (Groupement pour le développement de la lecture numérique) des relations avec les auteurs, et sociétaire de la Sacem.

 

Bibliographie :

Ma place au paradis, roman, Robert Laffont

Écran total, roman, les cow-boys & les indies (édition indé) ; réédition La Bourdonnaye

Les Corps terrestres, roman, les cow-boys & les indies (édition indé)

Le Bois mort, nouvelle, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Léo et l’araignée, récit jeunesse, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Léo et le monstre sans visage, récit jeunesse, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Les Costello, une série mordante, série littéraire, La Bourdonnaye

Arthus Bayard et les Maître du temps, « Penicillium notatum », roman, Don Quichotte éditions.

Le Repentir, roman, Marabout, « Marabooks poche »

Mauvais garçon, roman, Don Quichotte éditions