Identification

Flannery O’Connor, Dieu et les gallinacés, Cécilia Dutter

Ecrit par Laurent Bettoni 30.03.16 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Biographie

Flannery O’Connor, Dieu et les gallinacés, éd. du Cerf, mars 2016, 208 pages, 19 €

Ecrivain(s): Cécilia Dutter

Flannery O’Connor, Dieu et les gallinacés, Cécilia Dutter

 

Grande romancière et nouvelliste américaine du vieux Sud des États-Unis, Flannery O’Connor, malgré une vie brève et marquée par la maladie, a laissé une œuvre puissante, encore trop méconnue du public français, bien qu’elle ait fait l’objet d’une édition intégrale en Quarto chez Gallimard.

Cécilia Dutter se fait ici l’écho de cette voix singulière. Elle retrace avec talent et admiration l’itinéraire de la femme et de l’écrivain, dans une biographie aussi littéraire qu’intime. L’auteur s’y dévoile de temps à autre, par petites touches, derrière cette « maîtresse en littérature » qu’elle fut.

Atteinte d’un lupus érythémateux, maladie auto-immune grave qui lui valut de nombreux séjours à l’hôpital et dont elle mourut à l’âge de 39 ans, Flannery O’Connor passa l’essentiel de son existence dans son domaine de Milledgeville, en Géorgie où, entourée de ses paons et autres gallinacés, elle consacra le peu d’énergie qu’il lui restait à l’écriture.

Ses romans et nouvelles croquent le monde rural du Deep South des années 1950, avec ses Noirs et ses petits propriétaires Blancs racistes. Dans cet État retiré, fermé à la modernité, où les églises évangélistes sont légion, la ségrégation est encore la norme, bien que le mouvement intégrationniste gagne lentement du terrain dans le pays.

Catholique d’origine irlandaise, dotée d’une foi chevillée au corps, Flannery O’Connor cherchait à approfondir, à travers son œuvre, le sens du Mystère, dans une mise en scène lucide et très crue de la réalité. Elle ne savait que trop bien qu’elle s’adressait à un lectorat majoritairement athée. C’est pourquoi, avec un sens de l’humour et une imagination sans pareils, elle usait du grotesque et du burlesque afin que ses textes interpellent le public et créent chez lui un électrochoc.

Adepte des antihéros, elle mettait ainsi en scène des personnages parodiques évoluant dans un monde ultra-violent où ils s’enlisaient. Leur salut venait de la grâce divine – au centre de son œuvre –, qui tombait généralement sur eux en guise de couperet final.

Hélas, le public et les journalistes de son époque passèrent souvent à côté de l’objectif de l’auteur. La correspondance que Flannery O’Connor entretint avec ses amis et lecteurs témoigne à ce titre du décalage entre ce qu’elle avait à dire et la façon dont elle a été lue. Avec une hauteur de vue et cet humour noir dont elle avait le secret, elle y parle sans complaisance de sa vie de souffrance, de son succès, de sa mère – incapable de comprendre cette intellectuelle à la sensibilité exacerbée –, de son amour des paons dont elle passait des heures à « admirer l’inutile et indifférente beauté ».

À travers cet essai brillant, sensible et fouillé, Cécilia Dutter nous communique sa passion pour cette œuvre exigeante qu’elle analyse avec une grande sagacité. L’occasion pour elle d’une réflexion sur l’art d’écrire et la délicate mission de l’écrivain croyant.

 

Laurent Bettoni

 


  • Vu : 2569

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Cécilia Dutter

 

Le site officiel : http://cecilia-dutter.fr/

Après avoir été conseiller juridique auprès du CNRS, puis de la Bibliothèque nationale de France, Cécilia Dutter se consacre entièrement à l’écriture depuis plusieurs années. À ce jour, elle est l’auteur de cinq romans, dont Lame de fond (Albin Michel, 2012), qui a obtenu le Prix Oulmont de la Fondation de France, et de deux essais, dont une biographie d’Etty Hillesum, parue en 2010 aux éditions Robert Laffont.

Elle a longtemps été critique littéraire à la Revue littéraire (éditions Léo Scheer) et au Magazine des livres. Elle chronique actuellement pour le journal Service Littéraire et le site Le Salon littéraire.

 

BIBLIOGRAPHIE

Romans

Savannah Dream, éditions Albin Michel, 2013

Lame de fond, éditions Albin Michel, 2012 (Prix littéraire Oulmont de la Fondation de France 2012 ; dernière sélection du Prix des femmes de lettres Simone Veil)

La Dame de ses pensées, éditions Ramsay, 2008

Des échappées belles, éditions du Cercle, 2006 et Cercle Poche, 2007

Une Présence incertaine, éditions Thélès, 2005 (dernière sélection du Prix Montalembert du premier roman féminin ; dernière sélection du Prix Handi-Livres de la Mutuelle Intégrance)

 

Essais

 

Et que le désir soit, coécrit avec Joël Schmidt, éditions Desclée de Brouwer, collection « Littérature ouverte », 2011

Camille Laurens, ouvrage collectif, éditions Léo Scheer, collection « Écrivains d’aujourd’hui », 2011

Etty Hillesum, une voix dans la nuit, éditions Robert Laffont, 2010 (dernière sélection du Prix Bel Ami ; dernière sélection du Prix de l’Essai du Printemps du livre de Cassis ; dernière sélection du Grand Prix de la Critique)

 

A propos du rédacteur

Laurent Bettoni

 

Lire tous les articles de Laurent Bettoni

 

Rédacteur

 

Ecrivain

Laurent Bettoni est directeur éditorial (La Bourdonnaye), chroniqueur pour le mensuel Service littéraire et le site IDBOOX – dédié à la culture numérique –, responsable au sein du GLN (Groupement pour le développement de la lecture numérique) des relations avec les auteurs, et sociétaire de la Sacem.

 

Bibliographie :

Ma place au paradis, roman, Robert Laffont

Écran total, roman, les cow-boys & les indies (édition indé) ; réédition La Bourdonnaye

Les Corps terrestres, roman, les cow-boys & les indies (édition indé)

Le Bois mort, nouvelle, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Léo et l’araignée, récit jeunesse, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Léo et le monstre sans visage, récit jeunesse, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Les Costello, une série mordante, série littéraire, La Bourdonnaye

Arthus Bayard et les Maître du temps, « Penicillium notatum », roman, Don Quichotte éditions.

Le Repentir, roman, Marabout, « Marabooks poche »

Mauvais garçon, roman, Don Quichotte éditions