Identification

Destin d'un ange suivi de La Fourche, Jean-Jacques Marimbert

Ecrit par Léon-Marc Levy 19.02.13 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Poésie

Destin d’un ange suivi de La Fourche, Ed. du Cygne décembre 2012, 91 p. 12 €

Ecrivain(s): Jean-Jacques Marimbert

Destin d'un ange suivi de La Fourche, Jean-Jacques Marimbert

Jean-Jacques Marimbert est un poète qui tord le cou à toute idée reçue sur la poésie. Il déplie un outillage énonciatif pour le moins inhabituel et dans tous les cas fascinant.

- Pour commencer, les deux textes qu’il nous offre dans ce beau recueil sont des histoires, avec un début, une fin, des événements, des héroïnes qui rêvent, qui souffrent. Le découpage de la versification n’empêche nullement de lire ces textes comme des nouvelles. Alors pourquoi versifier ? Pour deux raisons, essentielles dans l’art particulier de Marimbert :

La coupure des « vers » est la base rythmique fondamentale de toute lecture de ces textes. Jean-Jacques Marimbert est nourri de rythmes. La « tribune » de DJ Jazz qu’il tient sur FaceBook en est une illustration. Le superbe « work in progress » qu’il a publié dans notre cause littéraire (Blues for Charlie) en est une autre. La collision des sons, les ruptures, les assonances, l’obligation du vers créent une mélodie. Heurtée, rauque souvent mais une mélodie obsédante, qui l’est plus encore quand on entreprend de lire ces pages en une seule séquence, sans reprendre son souffle, comme dans une longue phrase de saxo. Il y a là une évidence de composition, le vers scandant le phrasé. Du narratif oui mais à entendre, au risque d’en perdre tout sens.

« Olivier né elle six ans demandait

d’où il venait Pierre parti depuis

longtemps des fessées aux poupées

arrachait jambes et bras Papa Georges

réparait disait c’est ta faute elle

n’en veut pas du petit et d’où il

vient on ne sait pas je gueulais

m’en foutais c’était ma vie moi

(…) »

 

- Cette langue poétique est, à part entière, une langue. Au bout de quelques pages on découvre une syntaxe, des champs lexicaux, des équivoques sémantiques, des retournements. A des vers très nominaux succèdent des vers très verbaux, encore une fois comme des souffles de riffs jazzy.

 

« … maison jardin

couronne d’iris fenêtres géraniums

petite cloche à côté de la porte

Marion grande tirait la chaîne se

cachait je chantais j’allais chez papa

… »

 

Jean-Jacques Marimbert distille avec ses outils les passions humaines, les malheurs. Ici deux portraits de femmes inoubliables dans leur souffrance, leur formidable dignité. « Destin d’un ange » est un cri de deuil terrible, celui qu’une mère ne peut proférer si ce n’est en son âme mais auquel le poète donne des mots. « La Fourche » est un entrelacs de souvenirs, d’amour et de haine. Ici la poésie n’est pas un long fleuve tranquille, ce sont les vents et marées de vies déchirées, meurtries.

Il faut lire la poésie d’aujourd’hui. Il faut lire Jean-Jacques Marimbert.

 

Leon-Marc Levy


  • Vu : 3125

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Jean-Jacques Marimbert

Né au Maroc au milieu du XXème siècle. Médecin à l'hôpital de 1977 à 1982, dans la région toulousaine ; mission MSF auprès de réfugiés éthiopiens en Somalie (1980). Enseigne la philosophie (1984), PRAG à l'Université de Toulouse-Le Mirail (2001). L'écriture, axe essentiel (jeunesse, adulte, roman, nouvelle, prose poétique). Explore le rapport texte/image ou texte/musique. Membre du groupe La Photo qui bouge sur Facebook.

Bibliographie :

Pour adultes :

La Vie sera un sourire du ciel clément, éd. du Ricochet, 1996 (nouvelles).

Départ, éd. de la Renarde Rouge, 2000 (récit poétique).

Raphaëlle, éd. du Ricochet, 2000 (roman).

Le Corps de l'océan, éd. Jean-Pierre Huguet, coll. Les Carnets des Sept collines, 2007

Jour, Ed. Carnets du Dessert de Lune, 2013

Animots, Ed. Carnets du Dessert de Lune, 2015


Pour la Jeunesse :

Le Col maudit, éd. Syros, coll. Souris Noire, 2002.

Les Ailes de Camille, éd. Casterman, coll. "Romans Cadet", 2002.

Nuria la nomade, éd. Syros-UNESCO, coll. "Les uns les autres", 2004.

Hubert le chameau, conte, Le Seuil Jeunesse, février 2011

 

A propos du rédacteur

Léon-Marc Levy

 

Lire tous les articles de Léon-Marc Levy


Directeur du Magazine

Agrégé de Lettres Modernes

Maître en philosophie

Auteur de "USA 1" aux éditions de Londres

Domaines : anglo-saxon, italien, israélien, maghrébin

Genres : romans, nouvelles, essais

Maisons d’édition principales : Rivages, L’Olivier, Joëlle losfeld, Gallimard, Seuil