Identification

De la profondeur, Alain Marc (par Gilbert Bourson)

le 11.01.22 dans La Une CED, Les Chroniques, Les Livres

De la profondeur, Alain Marc, Editions Douro, septembre 2021, 220 pages, 19 €

De la profondeur, Alain Marc (par Gilbert Bourson)

 

Sous la forme d’un journal, d’un « au jour le jour » de lectures d’auteurs aux écritures d’intensités diverses, Alain Marc nous promène dans une bibliothèque souvent cousine de la nôtre, et ce, en de courtes notes, parfois de pur enthousiasme et parfois de petites mises au point personnelles sur une œuvre. Ses considérations ne sont jamais péremptoires, mais on suit le parcours d’un lecteur qui nous fait part de ce qu’il retient d’un auteur et comme il le situe dans son panthéon personnel. Ses considérations sont toujours pertinentes car elles ne dérivent jamais vers un jugement quelconque.

Ce livre est davantage un recueil de descriptions d’œuvres, comme d’objets dont on recense les qualités, que d’articles censés analyser les performances littéraires d’un écrivain. Lire De la profondeur est agréable à plus d’un titre, car on peut y « chiner » en l’ouvrant n’importe où, pour y rencontrer ses favoris (comme on dit aujourd’hui) où découvrir ce que pense de tel ou tel que nous n’apprécions guère, notre lecteur si avide de nous faire partager son érudite aventure livresque.

Quant moi, outre le plaisir que j’ai eu à le lire, j’ai celui d’y souvent revenir, de partager ou non ce qu’il aime et retient, mais de toujours me ravir de son acuité profonde et de son style précis et concis « scalpellisé » par l’enthousiasme et l’impunité partageuse de son vice qui est aussi le nôtre. Pour ce qui me concerne, c’est un des rares livres parlant de la littérature qui ne pontifient pas au point de m’irriter. Alain Marc nous ouvre sa bibliothèque sans ostentation mais en nous disant : « Là, quelque chose me parle, quelque chose de fort, quelque chose d’un peu comme moi » (à propos de Claude Simon).

À lire donc pour le plaisir de lire et de relire.

 

Gilbert Bourson

 

Principaux auteurs abordés : Antonin Artaud, Georges Bataille, Samuel Beckett, Tahar Ben Jelloun, Christian Bobin, Nina Bouraoui, Pierre Bourgeade, Jean-Paul Bourre, Louis Calaferte, Yaël Cange, Mohamed Choukri, Hélène Cixous, William Cliff, Jean D’Essac, Gilbert Desmée, Marguerite Duras, Gustave Flaubert, Pierre Garnier, Emmanuel Godo, Witold Gombrowicz, Dominique Grandmont, Philippe Guénin, Hubert Haddad, Bernard Hreglich, Pierre Jean Jouve, Charles Juliet, Pierre Klossowski, Milan Kundera, Abdellatif Laâbi, Laure, Linda Lê, littérature érotique, Vladimir Maïakovski, Joyce Mansour, Richard Morgiève, Valère Novarina, Jean-Luc Outers, Georges Perec, Robert Pinget, la Revue Commune, Alain Robbe-Grillet, Danielle Robert-Guédon, le Marquis de Sade, Claude Simon, Philippe Sollers, Franck Venaille, etc.

  • Vu: 379