Identification

À toi, ma fille, Lettres, Cécilia Dutter

Ecrit par Laurent Bettoni 14.04.17 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Correspondance, Récits

À toi, ma fille, Lettres, Les éditions du Cerf, mars 2017, 190 pages, 14 €

Ecrivain(s): Cécilia Dutter

À toi, ma fille, Lettres, Cécilia Dutter

 

C’est un texte résolument intime que nous propose ici Cécilia Dutter, dans lequel elle s’adresse à sa fille, au seuil de sa majorité. Cependant, à travers cet essai épistolaire, c’est bien une mère « universelle » qui parle à une fille « universelle », lui délivrant ses tendres conseils pour construire harmonieusement sa vie de femme et envisager son rapport au monde. Ce recueil de lettres court sur un an – la dernière année de l’adolescente avant de prendre son envol – et aborde les grands thèmes de l’existence : le bonheur, l’amour, la carrière, la sexualité, la religion, la responsabilité individuelle, la mort, le pardon, l’art, l’écologie…

L’écriture, sensible et bienveillante, répond à une urgence en même temps qu’elle suit l’actualité, présente en toile de fond, l’auteur la donnant à lire à sa fille par ses yeux de citoyenne, de femme et de mère. L’idée est d’aiguiser son esprit critique afin de lui apprendre à penser par elle-même et à refuser tout ce qui pourrait l’éloigner de sa vérité profonde.

À cet égard, l’auteur n’hésite pas à tenir des propos volontiers polémiques, en marge du discours ambiant, souhaitant attirer l’attention de la jeune fille sur ce qui se cache parfois sous les bonnes intentions de certains choix sociétaux. Si elles n’emporteront pas l’adhésion de tous, ces réflexions critiques auront au moins le mérite d’ouvrir le débat sur nombre de sujets de société, et notamment sur la liberté féminine contemporaine, thème du dernier roman de Cécilia Dutter, Zeina, bacha posh (Le Rocher, 2015), que nous avions chroniqué ici.

L’auteur évoque enfin sa relation à Dieu. Traditions chrétiennes et sagesse orientale viennent alors élargir le regard de l’adolescente à une dimension spirituelle de l’existence, non enfermée dans un schéma dogmatique, et l’invitent à communier dès ici-bas avec une forme d’éternité. De belles figures de femmes à la foi lumineuse traversent le livre. Nous croisons ainsi la mystique Etty Hillesum, l’écrivain du Vieux Sud des États-Unis Flannery O’Connor – toutes deux chères au cœur de Cécilia Dutter, qui leur a consacré plusieurs ouvrages –, ou encore la philosophe Simone Weil.

Tout à la fois récit, témoignage, confession, message d’amour et de transmission intergénérationnelle mettant à l’honneur le lien et le prolongement mère-fille, ce recueil s’adresse néanmoins à tout un chacun, quel que soit son âge et son sexe, tant il peut se lire comme un manuel offrant des clés pour aborder sereinement la vie, au sens matériel autant que spirituel.

 

Laurent Bettoni

 


  • Vu : 1639

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Cécilia Dutter

 

Le site officiel : http://cecilia-dutter.fr/

Après avoir été conseiller juridique auprès du CNRS, puis de la Bibliothèque nationale de France, Cécilia Dutter se consacre entièrement à l’écriture depuis plusieurs années. À ce jour, elle est l’auteur de cinq romans, dont Lame de fond (Albin Michel, 2012), qui a obtenu le Prix Oulmont de la Fondation de France, et de deux essais, dont une biographie d’Etty Hillesum, parue en 2010 aux éditions Robert Laffont.

Elle a longtemps été critique littéraire à la Revue littéraire (éditions Léo Scheer) et au Magazine des livres. Elle chronique actuellement pour le journal Service Littéraire et le site Le Salon littéraire.

 

BIBLIOGRAPHIE

Romans

Savannah Dream, éditions Albin Michel, 2013

Lame de fond, éditions Albin Michel, 2012 (Prix littéraire Oulmont de la Fondation de France 2012 ; dernière sélection du Prix des femmes de lettres Simone Veil)

La Dame de ses pensées, éditions Ramsay, 2008

Des échappées belles, éditions du Cercle, 2006 et Cercle Poche, 2007

Une Présence incertaine, éditions Thélès, 2005 (dernière sélection du Prix Montalembert du premier roman féminin ; dernière sélection du Prix Handi-Livres de la Mutuelle Intégrance)

 

Essais

 

Et que le désir soit, coécrit avec Joël Schmidt, éditions Desclée de Brouwer, collection « Littérature ouverte », 2011

Camille Laurens, ouvrage collectif, éditions Léo Scheer, collection « Écrivains d’aujourd’hui », 2011

Etty Hillesum, une voix dans la nuit, éditions Robert Laffont, 2010 (dernière sélection du Prix Bel Ami ; dernière sélection du Prix de l’Essai du Printemps du livre de Cassis ; dernière sélection du Grand Prix de la Critique)

 

A propos du rédacteur

Laurent Bettoni

 

Lire tous les articles de Laurent Bettoni

 

Rédacteur

 

Ecrivain

Laurent Bettoni est directeur éditorial (La Bourdonnaye), chroniqueur pour le mensuel Service littéraire et le site IDBOOX – dédié à la culture numérique –, responsable au sein du GLN (Groupement pour le développement de la lecture numérique) des relations avec les auteurs, et sociétaire de la Sacem.

 

Bibliographie :

Ma place au paradis, roman, Robert Laffont

Écran total, roman, les cow-boys & les indies (édition indé) ; réédition La Bourdonnaye

Les Corps terrestres, roman, les cow-boys & les indies (édition indé)

Le Bois mort, nouvelle, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Léo et l’araignée, récit jeunesse, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Léo et le monstre sans visage, récit jeunesse, les cow-boys & les indies (édition indé), adapté et diffusé sur France Musique

Les Costello, une série mordante, série littéraire, La Bourdonnaye

Arthus Bayard et les Maître du temps, « Penicillium notatum », roman, Don Quichotte éditions.

Le Repentir, roman, Marabout, « Marabooks poche »

Mauvais garçon, roman, Don Quichotte éditions