Identification

«Woven» de Gavin Greenaway : une fantaisie inouïe (par Ana Isabel Ordoñez)

Ecrit par Ana Isabel Ordonez le 13.03.19 dans La Une CED, Les Chroniques

«Woven» de Gavin Greenaway : une fantaisie inouïe (par Ana Isabel Ordoñez)

 

Musicien : Gavin Greenway

Album: Woven

Titres:  «A Beginning», «The Sun Rose», «And Then I Saw You», «A Conversation», «We Danced For Seven», «Autumn Came So Soon», «The Fall», «Adrift», «The Melting», «Singing Old Songs», «We Travelled Far», «Goodnight My Love»

 

La formidable puissance musicale de Gavin Greenaway s’est très largement construite autour des notes de son piano. Titan des musiques de film, Gavin incarne le talent et le vertige du succès. Sa musique recèle une grande élégance. Les titres enregistrés dans son dernier album « Woven », sont parmi les plus touchants, créatifs et précis réalisés par le pianiste.

D’une part parce que Gavin est au sommet de son art. D’autre part, parce que chaque morceau de l’album est proprement ahurissant.  Il a exploré les différentes facettes de la musique contemporaine tout en concevant le piano comme un instrument soliste. Fabuleux compositeur, il a enregistré 12 titres : «A Beginning», «The Sun Rose», «And Then I saw You», «A Conversation», «We danced For Seven», «Autumn Came So Soon», «The Fall», «Adrift», «The Melting», «Singing Old Songs», «We Travelled Far», «Goodnight My Love»  qui définissent sans doute le mieux son style de jeu original. Dans le morceau « We Danced For Seven », Gavin dialogue avec son piano arrangé avec une dramatique magnificence. Tout au long de son opus, il s’exécute en liberté et avec une fantaisie inouïe. Les phrases de Gavin expriment sur le clavier des lignes mélodiques mais aussi essentiellement rythmiques pleines d’imprévus, aux courtes interruptions suivies de reprises foudroyantes. Au cours de sa carrière, Gavin a développé un style d’une grande richesse, caractérisé notamment par des solos étincelants, des accords et des block chords. La volonté d’émanciper l’instrument n’est cependant, qu’une des facettes de son génie. Une autre est d’avoir su s’exprimer dans de nombreux styles imprégnés des romantiques et des modernistes européens. Ses façons d’aborder le piano peuvent paraître contradictoires, mais il a su forger son propre style, définissant ses règles. En effet, il y a chez lui cette faculté de rendre beaux, évidents, les rythmes lents ou rapides. Il s’exprime sur son clavier sans jamais sombrer dans la facilité, ravit par ces lignes mélodiques dans l’exposé du thème par cette étonnante complémentarité entre les deux mains. Dans « Woven » il y a de l’équilibre qui satisfait une expression pianistique propre à lui. Les notes de Gavin Greenaway dégagent une sorte d’alchimie au service de son inspiration intarissable. Alliant puissance à une déchirante tendresse, « Woven » nous plonge dans des espaces paradisiaques.

 

Ana Isabel Ordoñez

 


  • Vu: 399

A propos du rédacteur

Ana Isabel Ordonez

 

Ana Isabel Ordonez, Biologiste animale, est fondatrice et directrice de Ruby Flower Records, où elle met en valeur ses compétences en matière d’art, de poésie, d’écriture, de cinéma et de musique. Ana Isabel Ordonez est une visionnaire et véritable philanthrope parmi ses pairs.