Juan Carlos Onetti

Identification
Juan Carlos Onetti

Juan Carlos Onetti

Juan Carlos Onetti est né à Montevideo en Uruguay en 1909. Il exerce de nombreux métiers avant de se consacrer au journalisme. En 1930, il s’installe en Argentine, à Buenos Aires, et commence à publier contes et nouvelles, puis un premier roman en 1939 : Le puits.

Il travaillera pour l’agence Reuters jusqu’en 1954.

En 1950, paraît La vie brève, premier volume du cycle de Santa Maria, ville mythique aussi cruelle que fascinante, dans laquelle se perd l’homme moderne. Laissons parler le vent clôturera ce cycle en 1979.

De retour à Montevideo, il se lie d’amitié avec Luis Batlle Berres, et reçoit en 1962 le prix national de Littérature.

Opposant à la dictature de Juan Maria Bordaberry, il est arrêté et emprisonné plusieurs mois en 1974, puis relâché à la suite d’une campagne internationale de protestation.

Il part alors s’installer à Madrid où il collabore au journal El Païs.

Il reçoit le prix Cervantès, la plus haute distinction littéraire espagnole, en 1980.

Il meurt à Madrid en 1994.