Identification

Jeunesse

Broum, l'automobile, Eric Battut

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Lundi, 10 Septembre 2012. , dans Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Autrement

Broum l’automobile, Editions Autrement Jeunesse, août 2012, 32 pages, 13,95 € . Ecrivain(s): Eric Battut Edition: Autrement

 

Le prolifique Eric Battut a su créer un style original dans des albums toujours très attendus. Il illustre de grandes pages poétiques à l’acrylique, où de multiples petits personnages et détails prennent vie dans de somptueux décors. Dans ce nouvel album, l’héroïne est Broum, la bien-nommée, une auto 1900 qui va traverser les époques et connaître plusieurs vies.

« Ramenez Vif-Argent aux écuries, j’ai une idée de génie ! Nous sommes en 1900, il faut vivre avec son temps ! Il me faut une voiture automobile, une Broum, une Broum 1900 ! »

Nouveau coup de cœur d’un riche baron, véhicule de transport de troupes, taxi à Paris, transformé en espace de jeu pour enfants, fidèle compagne de jeunes gens hippie… Broum raconte l’histoire du XXe siècle, à travers le quotidien de plusieurs générations et les grands événements. Intime et Histoire se côtoient. Broum reste disponible, prête à redémarrer et à s’engager vaillamment dans de nouvelles aventures. Vêtue de noir et de blanc, l’élégante de la Belle Epoque se transforme, au gré des réparations ; elle se voit parée de divers accessoires. Le plus singulier étant assurément sa version du poulailler insolite.

La cause buissonnière : lisez jeunesse ! (5)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Jeudi, 02 Août 2012. , dans Jeunesse, Les Chroniques, Chroniques régulières, La Une CED

Drôles de zoos

 

Le zoo est un univers inépuisable pour les visiteurs et les lecteurs : un lieu gigogne qui permet de rassembler les espèces les plus incroyables, de faire se côtoyer micro et macrosmes, d’entrer en contact avec la nature sauvage dans toute sa chatoyante diversité. Parmi de nombreux titres, saluons trois projets très différents, mais tous aussi riches et originaux à offrir aux zoologistes en herbe.

Dans la catégorie documentaire, Des Zoos vient de sortir chez Gulf Stream. Ce petit format dense et très complet dresse un véritable historique de la collection animale, avant de présenter le fonctionnement et les caractéristiques d’un établissement zoologique, ainsi que les métiers qui s’y rencontrent. Le troisième chapitre précise les différentes catégories de zoos aujourd’hui et le rôle de ces lieux pour le devenir de la biodiversité. Le livre est fouillé, savant tout en restant très abordable ; il s’accompagne de nombreuses illustrations réalistes et d’images humoristiques qui raviront les jeunes lecteurs. Une série de cartes d’identités complète la connaissance de l’inventaire animalier. La mise en perspective historique se révèle particulièrement intéressante ; elle éclairera les lecteurs qui auront visionné Zarafa, l’histoire de la première girafe introduite en France. Une vraie mine d’informations et un plaisir pour les curieux.

Le singe et l'épi d'or (un conte du Mexique), Claire Laurens et Martine Bourre

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Dimanche, 29 Juillet 2012. , dans Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres

Le singe et l’épi d’or (un conte du Mexique), Editions Rue du Monde, juin 2012, 44 p. 12,50 € . Ecrivain(s): Claire Laurens et Martine Bourre

 

Quelle est la plante dorée qui nourrit les enfants mexicains et les enfants de leurs enfants depuis des temps lointains ? Et surtout, comment leur est-elle parvenue ? Voici l’objet de ce superbe conte qui nous révèle que le premier épi de maïs a été découvert par un jeune singe astucieux puis partagé avec les hommes en échange de leur aide.

Fort de sa trouvaille et ravi du goût sucré de ce fruit inconnu, le singe cache son trésor sous les racines d’un vieux palmier. Mais l’arbre veille et décide de s’emparer de l’épi pour s’en faire une couronne et se proclamer roi de la forêt. A son retour, le singe découvre le vol et demande des explications au palmier. L’arbre ne répond pas, faisant mine de dormir. Le singe le menace de chercher le feu et de lui faire retrouver la parole. Appelé à l’aide, le feu refuse, menacé à son tour par le singe de se faire éteindre par l’eau de la rivière… Le singe se trouve à chaque fois éconduit par le personnage auquel il demande de l’aide et le menace d’un danger plus grand. Mais la chaîne des demandes et des menaces se brise lorsqu’il rencontre les villageois. « Chasseurs, jaguar, fourmilier, rivière, feu… l’étrange cortège, tel un serpent en furie, poursuit sa course à travers la forêt, semant la panique chez les oiseaux ».

L'histoire (presque) vraie de Cedar B. Hartley ... , Martine Murray

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Dimanche, 22 Juillet 2012. , dans Jeunesse, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Océanie, Mijade

L’histoire (presque) vraie de Cedar B. Hartley qui voulait vivre une vie peu ordinaire, trad. de l’anglais (Australie) Agnès de Ryckel, juin 2012, 235 p. 9 € . Ecrivain(s): Martine Murray Edition: Mijade

Avec cette histoire (presque) vraie, les éditions Mijade nous proposent un vrai bonheur de lecture, un objet littéraire d’un genre indéterminé mais totalement addictif. La jeune Cedar nous y raconte un pan mouvementé de sa vie d’adolescente dans un récit enlevé, ponctué de dessins naïfs à l’encre noire. Alors qu’elle rêve que quelque chose lui arrive enfin, elle se voit confrontée à toute une série d’événements qui vont l’amener à se découvrir, se dépasser et à agir sur sa destinée.

« Je me suis regardée dans le miroir pour voir de quoi j’avais l’air, et le visage de Cedar B. Hartley m’a rendu mon regard. Ce n’était pas vraiment le reflet d’une Lana Monroe, ni d’une fille célèbre ou très savante… juste un grand sourire plein d’espoir et une auréole rousse de cheveux bouclés ».

Cedar n’est pas une star, pas même l’une de ces filles sur lesquelles les garçons se retournent. Par contre, elle a une sacrée personnalité mais, ça, elle ne le sait pas encore. Parmi ses signes distinctifs : se met les doigts dans le nez pour revenir sur terre, décode les roucoulements des pigeons, participe au championnat de position de chauve-souris, adore Barnaby, son frère fugueur philosophe – il lui a appris que lorsqu’on est vraiment amoureux, on aime les trois parties de la personne : esprit, âme et corps.