Witold Gombrowicz

Identification
Witold Gombrowicz

Witold Gombrowicz

 

Witold Gombrowicz est né en 1904 à Matoszyce, au sud de Varsovie, décédé à Vence, le 24 juillet 1969 (voir : Gombrowicz en Europe, par Rita Gombrowicz). Il quitte l’Europe un peu avant l’apogée du nazisme, vit à Buenos-Aires la vie de l’artiste exilé, dans l’inconfort, mais non privé de relations diverses (Sábato, Borges…). Il étudie la philosophie et l’économie à Paris. En 1933, paraît Mémoires de l’Immortalité, que suivront ses romans (cités en début d’article), ses pièces de théâtre, des écrits divers, souvenirs… Contre les poètes, Varia, Pérégrinations argentines. Parmi les études écrites à son sujet, celles de Rita Gombrowicz : G. en Argentine, G. en Europe (Denoël) ; de Francis Imbert : W.G. ou Les aventures de l’interhumain (L’Harmattan) ; de Lakis Proguidis : Un écrivain malgré la critique (Gallimard, L’Infini)