Identification

Un secret de rue, Fariba Vafi

Ecrit par Laetitia Nanquette 24.04.11 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Biographie, Roman, Zulma

Un secret de rue, traduit du persan par Christophe Balaÿ, 2011, 218 p. 18 €

Ecrivain(s): Fariba Vafi Edition: Zulma

Un secret de rue, Fariba Vafi

 

Homeyra assiste indifférente à l’agonie de son père à l’hôpital. A ses côtés, elle se remémore son enfance à Téhéran et dresse le portrait d’un quartier populaire où des familles se détruisent lentement. Tandis qu’Homeyra est effacée et recherche l’amour de sa mère, son amie Azar se joue des recommandations des adultes et refuse de se soumettre à la loi masculine. « Elle riait aux éclats, avec moins de cervelle qu’une linotte. Elle aimait écouter les élucubrations de son père, ne se préoccupant pas du fait qu’il fût opiomane. De sa mère, elle ne voulait qu’un peu d’argent pour s’acheter des pâtes de fruit qu’elle dévorait sans même les mâcher. Elle ne semblait pas se soucier du fait que sa mère vieillissait à la peine devant le four du boulanger. Elle se souciait du monde comme d’une guigne ». A trop peu s’en soucier, elle en périra.
Fariba Vafi nous dépeint avec pudeur la loi patriarcale et la tristesse voilée des femmes dans cette rue où rien n’est un secret et où l’on vit avec les voisins comme au sein d’une famille élargie. De ces histoires imbriquées, émerge une touchante poésie de la douleur.

Laetitia Nanquette


  • Vu : 3067

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Fariba Vafi

Fariba Vafi est née en 1962 à Tabriz, dans le nord de l’Iran, et a publié quatre romans, dont le premier paru en 2002 a gagné plusieurs prix littéraires. Un secret de rue est sa première œuvre traduite en français.

A propos du rédacteur

Laetitia Nanquette

Tous les articles de Laetitia Nanquette

 

Rédactrice

 

Chercheuse en littérature comparée formée en France, en Iran, en Angleterre et aux Etats-Unis, spécialiste de littérature persane contemporaine et traductrice du persan.

Traduction de trois nouvelles d’auteurs iraniens parues dans le numéro de mai 2012 de la revue Europe.