Identification

Un ours, des ours, François David

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 14.12.16 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Sarbacane

Un ours, des ours, octobre 2016, collectif de 32 illustrateurs, 72 pages, 25 €.

Ecrivain(s): François David Edition: Sarbacane

Un ours, des ours, François David

Laissez-vous surprendre. Vous pensez bien le connaître, peut-être même ne connaître que lui. Mais cette figure traditionnelle, cet incontournable de la littérature pour la jeunesse, nous réserve encore bien des surprises. Venez (re)découvrir l’ours.

Dans un album au grand format réjouissant, des ours petits et grands, des ours bruns et des ours polaires, des ours sauvages ou en peluche, nous révèlent toutes les facettes de ce personnage qui accompagne les enfants et continue à vivre dans l’imaginaire de bien des adultes. 32 illustrateurs de tous les horizons proposent chacun un ours particulier, à travers un regard, une intention, des techniques variées. François David s’empare de ces créations et les met en vie par des textes drôles ou touchants, souvent inattendus.

Chacun trouvera son ours. Ours coup de cœur, oursitude. Chacun sera touché ou amusé. Tantôt certains de ces ours s’imposent de toute leur impressionnante stature, sur une pleine page, hibernant en boule, rêvassant au bord d’une rivière ou se dressant sur son territoire. Tantôt ils sont montrés comme une petite parcelle d’un univers géant. Ainsi la famille d’ours dodus de Sébastien Mourrain, ou l’ours debout de Matthias Aregui observant un ciel étoilé depuis un promontoire en pleine montagne.

 

« Devant l’immensité

Debout sur son rocher

L’ours se demande

Des larmes plein les yeux

S’il pourra un jour retrouver

Sa petite ourse adorée »

 

La poésie rayonne dans les mots de l’auteur, dans le regard profond de l’ours sur un tapis de fleurs, dans l’étreinte d’un couple bicolore, dans la tanière baroque et végétale de l’ours aux oiseaux ou les couleurs de l’ours en kit… D’autres encore dévoilent des facettes inattendues comme l’ours déguisé des foires ou des cirques, l’ours polaire à patins à glace de Henri Galeron, dénonçant les excès des hommes et les dérives à venir.

 

« Les pôles fondent

Les glaciers

Se métamorphosent

En eau bleue

 

L’ours polaire

Est un glacier

Il fond aussi

Son corps maigrit

Sans nourriture

Devient éthique

 

Il tourne la tête

Pour ne pas voir

Pas consentir

Et ne pas devenir

L’amer »

 

Voici un hymne superbe à ce roi des animaux « déchu », « réduit en kit, au kitsch, au toc, aux fanfreluches », mais qui demeure « fier au profond des forêts » comme dans les bras de l’enfant qui le serre.

Album à partir de 5 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas

 


  • Vu : 2602

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

François David

 

François David est auteur, éditeur (Motus) et poète.

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Membre du comité de rédaction

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.