Identification

Un air de familles, Béatrice Boutignon

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 18.03.13 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse

Un air de familles, Editions Le Baron perché, janvier 2013, 48 pages, 16 €

Ecrivain(s): Béatrice Boutignon

Un air de familles, Béatrice Boutignon

 

A l’heure où la notion de famille se trouve questionnée, débattue et où certains clament avec force qu’elle est sur le point de disparaître, Béatrice Boutignon démontre sans polémique que la famille est aujourd’hui multiforme, qu’elle s’adapte à la vie et au parcours de chacun, qu’il s’agisse de choix ou non, de renoncements ou de recommencements.

L’illustratrice réalise ainsi un nouveau « grand livre des petites différences » qui n’a rien à envier à Tous les animaux ne sont pas bleus. On y retrouve son trait aérien et ses couleurs douces, les détails touchants ou drolatiques qui se glissent dans les doubles pages à explorer et que l’on embrasse pourtant du regard avec facilité. Cet univers calme et rassure, il dégage une profonde sérénité qui devrait gagner les petits lecteurs, cet album étant proposé par l’éditeur à partir de 18 mois ; comme les plus grands d’ailleurs, enfants ou adultes, simples citoyens ou députés… Le but étant bien de considérer avec bienveillance les évolutions dont témoigne cet album, d’accompagner les questions qu’elles peuvent susciter et qui changeront en fonction de l’âge de l’enfant. Un air de familles est à lire et à relire, à redécouvrir en laissant faire le temps. Et le pari est amplement gagné.

On ne peut qu’adorer ces personnages animaliers discrètement humanisés que l’on retrouve en fin de volume dans une liste pleine d’humour rappelant le générique d’un film ou la liste des personnages d’une pièce de théâtre. Ils sont pléthore et ils sont tous différents ; comme les êtres humains. Sur chaque double page de ce format italien très maniable, de petites bêtes en côtoient de grandes, des familles très différentes sont réunies autour d’une activité facilement identifiable par l’enfant. Chaque famille propose une autre variante autour du coucher, du voyage, du repas, de l’entrée à l’école, de l’après-midi au musée ou de la visite d’invités… Chaque famille vit cet instant, à sa façon et chaque situation est en réalité similaire aux autres ; autre avantage du format de l’album, permettant ce jeu d’équilibres et d’équivalences.

A chaque famille dessinée correspondent quelques lignes où se fait entendre la voix d’un enfant : au lecteur de chercher qui parle et de deviner qui est qui. Quel animal possède 82 dents ? Qui a deux mamans ? Qui a deux parents mais pas de frère ? Un vrai jeu s’installe et offre un niveau de lecture et de plaisir supplémentaire. D’autant que Béatrice Boutignon se plaît également à jouer sur l’effet d’attente des parents et que les textes dépassent les éventuels clichés : « Pour mes quatre ans, tous les papas sont là : le papa de maman, le papa de mon frère et, bien sûr, mon papa à moi. Il a apporté mon gâteau préféré, et je sais que maman et mamie ont préparé une surprise ». « Notre famille accueille souvent des petits qui ont besoin de reprendre des forces. En ce moment, c’est un lionceau que l’on dorlote ». Le qui entraîne le pourquoi et le comment. Pourquoi ce petit habite-t-il chez ses grands-parents ? Pourquoi ces enfants ont-ils deux mamans ? Comment c’est d’avoir deux mamans ? Pourquoi est-il dans un fauteuil ? Comment ça fait d’être en fauteuil ?

Familles sans enfants, familles recomposées ou nombreuses, familles monoparentales, homoparentales… autant d’étiquettes qui peinent à dire la réalité de tout ce petit monde. Dans cet univers, il y a des enfants, des parents, de l’amour et des situations de vie aussi simples que fortes, aussi banales que complexes (deuil, séparation, adoption…). Des familles. Tout est dans ce pluriel, comme le montrent les pages de conclusion, « Photos de famille », où le lecteur est appelé à illustrer la sienne.

Un très bel et grand ouvrage qui, de précurseur, deviendra un incontournable.

 

Album à partir de 18 mois

 

Myriam Bendhif-Syllas


  • Vu : 2126

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Béatrice Boutignon

 

Béatrice Boutignon est auteur et illustratrice. Elle a étudié aux Beaux-Arts de Rueil-Malmaison et à l’Ecole Estienne. Du même auteur aux éditions du Baron perché : Tango a deux papas, et pourquoi pas ? (2010) et Tous les animaux ne sont pas bleus (2010).

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Membre du comité de rédaction

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.