Identification
Radovan Ivsic

Radovan Ivsic

 

Radovan Ivsic, poète surréaliste croate, est né à Zagreb en 1921, et mort à Paris le 25 décembre 2009. À partir de 1941, il écrit des pièces de théâtre. En 1942, son poème Narcisse est désigné par le régime fasciste des oustachis comme un exemple d'art dégénéré, et ses textes sont interdits. En 1943, il écrit la pièce Le Roi Gordogane. En 1945, sous le régime communiste de Tito, ses pièces de théâtre ne sont plus autorisées à être jouées. En 1954, il part s'installer à Paris et se met à écrire en français. Il rencontre très vite André Breton et Benjamin Péret et participe aux activités du mouvement surréaliste. Joan Miró illustre son poème Mavena et il écrit sur des dessins de Toyen. Traductions des classiques de la littérature française en croate : Les Confessions de Jean-Jacques Rousseau, des pièces de Molière, Marivaux, Jean Giraudoux, Eugène Ionesco et des poèmes de Guillaume Apollinaire, André Breton, Tristan Tzara, Paul Éluard, Aimé Césaire. Après la dissolution du mouvement surréaliste en 1969, il fonde avec quelques amis, dont Toyen, Georges Goldfayn, Annie Le Brun, les Editions Maintenant, se proposant de continuer l'aventure, sans se réclamer de quelque appellation que ce soit. Dans les années 1970, il est peu à peu reconnu et réédité en Yougoslavie. A Paris, à partir de 2004, commence la publication en français de son œuvre poétique, Poèmes, aux Editions Gallimard. Suivent Théâtre (2005), Cascades (2006), rassemblement interviews, préfaces et courts essais. Il fut l'époux de Marianne Ivsic (peintre et poète) et d'Annie Le Brun, rencontrée en 1966.