Rabindranath Tagore

Identification
Rabindranath Tagore

Rabindranath Tagore

 

Rabindranath Tagore (1861-1941). De son vivant, Tagore fut considéré comme le plus mystique des poètes et le plus poète des mystiques. Tandis que l’Inde retrouvait dans ses accents le souffle védique, l’Occident était séduit par l’un des rares écrivains indiens que de nombreuses traductions – réalisées en anglais par l’auteur lui-même – mettaient à sa portée. Non que Tagore fût le seul écrivain de langue bengali, mais son rayonnement universel lui valut en 1913 le prix Nobel de littérature. Si les adaptations de ses œuvres en anglais et en français contribuent grandement à sa célébrité, elles n’ont cependant cerné qu’une part relativement minime d’une création qui s’échelonna sur quelque soixante années. À la fois maître spirituel, peintre, réformateur littéraire et social, romancier, polémiste et poète, on lui doit d’avoir révélé à l’Occident le génie bengali (source Encyclopedia Universalis).

 

Bibliographie très partielle :

Recueils de poèmes : L’offrande lyrique ; Le Jardinier d’amour ; La Jeune Lune

Romans : Gora ; La Maison et le Monde ; Quatre chapitres ; Charulata ;  Kumudini

Recueils de nouvelles : Mashi ; Epousailles et autres histoires ; Le Vagabond et autres histoires ; Au bord du Gange et autres nouvelles