Identification

Prémices d’une expression (par Julien Quittelier)

Ecrit par Julien Quittelier 08.01.20 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Prémices d’une expression (par Julien Quittelier)

 

Le ciel bleu de la nuit s’est couvert de dentelles

Quand nous avons posé nos corps sur l’infini,

Et que perclus nos sens se sont mis en ombelles ;

Retrouvant dans leur lit un parfum plus béni.

 

J’aime secrètement respirer l’existence,

Surtout l’encens qui flotte au-dedans la beauté,

Pour enfin m’enivrer de toute sa fragrance

Et de tous les flacons qui font sa royauté ;

Transi de voluptés, embaumé dans l’ivresse,

Je succombe aux coffrets venus de l’Orient :

Le voyage secret d’où jaillit la richesse,

Me rappelle le safre au parfum du Levant.

 

Mon salon est le centre imaginaire où dorment

Les avenirs maudits que je n’ai pu m’offrir,

Car l’encensoir qui fait les marbres qui me forment

Luxueux et puissant m’a fait m’anéantir.

 

De son sourire astral qui jamais ne décline,

La beauté svelte et rose enlise mon regard,

Comme l’aube prétend sa vapeur ocre et fine

Que l’on porte à nos sens en souffrant son départ,

 

J’aime de ses atours la puissance muette :

On croirait que jamais ne s’éteignent ses yeux ;

C’est la muse ou la femme éternelle et secrète,

La poète-oréade esquissant tous les cieux,

 

Ses idylles feront de mes stances vermeilles

Un pilier d’amour fauve en ce kief sépulcral ;

Et l’ennui, les terreurs, l’immonde en leurs merveilles,

Deviendront précieux tout comme le cristal,

 

Ils seront les bijoux de ma triste pensée,

Demeurant sans valeur dans des cahiers piteux.

C’est alors qu’une opale à la fibre encensée

Viendra me consoler ; voyez… ce sont ses yeux !

 

Je serai donc vivant au gré de ses paroles,

Car le parfum des mots est le plus capiteux ;

J’esquisserai le mien au blanc des pages folles

Pour faire rejaillir la nuit des amours bleus.

 

Julien Quittelier

 

Poème écrit en août 2013, Extrait du recueil de poésie Vespéral de l’être


  • Vu : 365

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Julien Quittelier

Lire les textes de Julien Quittelier

 

Né à Mons (Belgique) en 1991, Julien Quittelier est un poète. Il publie, en 2019 et 2020, une œuvre poétique de 900 pages en quatre volumes : Vespéral de l’être, Sonnets du levant lacrymal, Héliotrope aux enfers et Antécédences nocturnes. L'auteur travaille actuellement à un roman et à un essai sur le symbolisme belge.

Bibliographie

Vespéral de l’être, poésie, éditions ÉLP, juin 2019.

Sonnets du levant lacrymal, poésie, éditions Stellamaris, juin 2019.

Mail : quittelierjulien@hotmail.fr