Identification

Pour quelques gouttes d’eau, Anne Jonas, Marie Desbons

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 18.06.18 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Le Buveur d'encre

Pour quelques gouttes d’eau, novembre 2017, 32 pages, 16 €

Ecrivain(s): Anne Jonas, Marie Desbons Edition: Le Buveur d'encre

Pour quelques gouttes d’eau, Anne Jonas, Marie Desbons

 

Une petite fille est chargée de puiser de l’eau bien loin de son village. À son grand malheur, son attention est sans cesse attirée par les beautés simples qui l’entourent et elle renverse quelques gouttes d’eau. Elle tait cette erreur et la vit dans la honte. Jusqu’au jour où elle fait tomber toute la cruche qui se brise. La terre asséchée boit toute l’eau et l’enfant pleure toutes les larmes de son cœur.

Dans ce texte délicat, Anne Jonas parle du devoir et de la force créative, de la culpabilité et de l’amour, de la puissance du rêve et de la privation. Le rythme de l’histoire coule comme cette eau qui abreuve terre et gens ; sa poésie berce les lecteurs et lectrices sans pour autant évacuer la cruelle réalité et les profondes blessures.

« Zahina est née dans un pays si chaud que parfois le soleil y fait fondre les ombres. Là-bas, rien n’est plus précieux qu’un frisson d’eau sur les lèvres.

Cette joie brûle toutes les autres ».

Zahina, comme tous les enfants, apprend vite à faire ce qu’elle doit faire : marcher, aider les adultes. Il en va de la survie de tous. Mais elle apprend aussi à recueillir les mots, les phrases qui tissent les histoires et les rêves. Bientôt, elle « finit par se sentir à l’étroit ». Mais elle doit continuer à arpenter le chemin, le même chemin chaque jour, qui la conduit à la source. Et malgré toute sa bonne volonté, l’eau lui échappe, un peu plus chaque jour.

Ces gouttes perdues sont un trésor perdu pour les gens du village mais elles seront un gain pour la nature. La petite rêveuse nous montre que, d’un malheur apparent, peut naître le renouveau.

Donnant corps au rêve de ce texte, le monde de Marie Desbons se déploie, comme une respiration, comme un fluide bienfaisant. Les touches rouges et jaunes qui revêtent Zahina tranchent sur un décor sablé et grisé, comme si l’enfant sortait d’un autre monde. Ses yeux immenses grands ouverts. La main de l’illustratrice apporte douceur et lenteur le long du chemin, au sein de cette vie simple où tout compte ; puissance et rayonnement aux êtres qui y mènent leur vie, à la nature animale ou végétale qui y plonge ses racines.

Pour quelques gouttes d’eau est un album rare, qui se lit avec mesure et attention pour ne laisser échapper aucune goutte de ce rêve devenu œuvre de papier.

Album à partir de 5 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas


  • Vu : 694

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Anne Jonas, Marie Desbons

 

Anne Jonas est auteure pour la jeunesse. Après avoir obtenu un DEA d’histoire, elle a choisi de s’orienter vers les métiers du livre, ce qui l’a amenée à travailler pendant plusieurs années en librairie mais aussi dans le journalisme, l’enseignement ; elle se consacre à présent à l’écriture. Passionnée par les contes, elle anime des ateliers d’écriture en milieu scolaire.

Marie Desbons est illustratrice pour la jeunesse.A l’origine graphiste, elle se consacre à l’illustration depuis 2007. Elle travaille pour la presse et l’éditionainsi que pour La Marelle, éditeur en papeterie et objets poétiques.

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Membre du comité de rédaction

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.