Identification

Philibert Merlin, apprenti enchanteur, Gwladys Constant

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 01.03.18 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Roman, Le Rouergue

Philibert Merlin, apprenti enchanteur, ill. Juliette Barbanègre, janvier 2018, 128 pages, 9,50 €

Ecrivain(s): Gwladys Constant Edition: Le Rouergue

Philibert Merlin, apprenti enchanteur, Gwladys Constant

 

Philibert est le petit dernier de la famille Merlin, le septième rejeton d’une impressionnante fratrie. En effet, dans sa famille, tout le monde est génial, brillantissime ! Car chez les Merlin, on est enchanteur sans exception depuis des générations. Le seul problème : Philibert ne trouve pas son don, sa propre voie parmi tous les talents possibles du monde de la magie.

« Philibert aimerait bien ne pas être jaloux ! C’est facile à dire, quand on a soi-même un don ! Mais quand on n’a rien, rien de rien, que peut-on ressentir, à part l’envie d’être comme les autres membres de sa famille ? Parfois, l’enfant se demande si, à la maternité, on ne l’a pas échangé par erreur avec un autre bébé. Est-il vraiment le fils de ses parents ? Physiquement, il leur ressemble, il a bien les yeux verts de son père, les cheveux noirs de sa mère, et la marque des enchanteurs à la base du cou, un petit croissant de lune, comme une cicatrice. Mais au fond, cela ne prouve rien. Seul le don est une preuve ».

Dans ce joli roman, nous suivrons Philibert s’attrister, tester des mélanges d’herboriste, expérimenter de multiples pistes, rencontrer un psy spécialiste des patients magiciens, se désespérer, être à deux doigts de faire sauter son école… Tous les membres de sa famille cherchent à l’aider dans sa quête. Mais plus il cherche, moins il trouve.

Les aventures de ce jeune garçon se révèlent à la fois amusantes et touchantes car le lecteur se prend vite d’affection pour ce cancre pas comme les autres et s’identifie à sa difficulté à se trouver et à prendre sa place au sein d’une famille de génies en tous genres. Philibert ne pourrait-il pas tout simplement jouer ? Son don finira-t-il par émerger, loin de toute pression et de toute projection ? Et, si le don de Philibert avait toujours été là, sous son nez, sans qu’il y prête attention ?

Gwladys Constant dresse le portrait de ses différents personnages avec beaucoup d’humour et laisse sa plume alerte et riche, tracer les étapes de ce cheminement initiatique. L’intrigue et l’écriture emportent l’adhésion. Les vignettes de Juliette Barbanègre rythment le récit sans pour autant prendre la première place. La page de rédaction s’avère particulièrement savoureuse dans cette rencontre.

Philibert est un enfant comme les autres, même si la magie coule dans ses veines. Et comme tous les enfants, il pourra se rencontrer le jour où il ne cherchera plus à satisfaire les autres, mais écoutera cette voix qui murmure au fond de son cœur.

Roman à partir de 9 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas

 


  • Vu : 1031

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Gwladys Constant

 

Gwladys Constant est née en 1980. Après des études de philosophie, elle se dirige vers l’enseignement des lettres. Professeure agrégée, elle exerce actuellement dans un lycée du Loiret. Auteure pour les adultes et pour la jeunesse, elle a déjà publié de nombreux romans pour adolescents.

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.