Identification

Pas son genre, Philippe Vilain

24.07.11 dans La Une Livres, Recensions, Les Livres, Editions, Roman, Grasset

Pas son genre, 187 pages, 15€.

Ecrivain(s): Philippe Vilain Edition: Grasset

Pas son genre, Philippe Vilain


Un jeune professeur de philosophie parisien est muté dans le nord de la France, à Arras. Il se sent seul. Il est nostalgique de Paris, et est en manque d’une certaine ambiance, totalement absente dans cette sombre ville du nord. On se rend vite compte que ce jeune homme a une fâcheuse tendance à l’indécision lorsqu’il s’agit de son engagement auprès des femmes.

Un jour, chez le coiffeur, une jeune femme, sa coiffeuse, qui au départ ne provoque en lui qu’une totale indifférence, va peu à peu l’intéresser.

Cette femme est coiffeuse, habite à Arras. Lui est professeur de philosophie, et parisien. Un inévitable et grand fossé se situe entre leurs deux niveaux sociaux. Un fossé qu’ils vont, et surtout lui, croire surmontable. Jusqu’au jour où.

Philippe Vilain nous trace ici une histoire d’amour. Plutôt banale, mais toute en finesse. Il nous décrit une histoire peu à peu affectée par les différences d’origines sociales, les différences de milieux sociaux, et les différences d’ambitions. Elle est fascinée par lui, par son statut de professeur. Une barrière est déjà créée.

Dans leur vie quotidienne, ils n’ont pas les mêmes envies. Une autre barrière se crée lorsqu’elle lui annonce qu’elle a un fils. On retrouve à ce moment ses doutes et son caractère indécis. Il se refuse à rencontrer cet enfant, de peur qu’elle y voie une marque d’engagement de sa part.

Il la trouve jolie, et attendrissante. Mais tout les sépare. Finalement, elle n’était peut-être pas son genre.


Myriam Thibault


  • Vu : 2800

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Philippe Vilain

Philippe Vilain est essayiste et romancier. Il a notamment reçu, en 2006, le Prix François Mauriac de l’Académie Française pour son roman Paris l’après-midi. Pas son genre est son huitième roman.