Identification

Parapluie de l’aube - un recueil en duo, Audrey Chambon & Khalid EL Morabethi

Ecrit par Khalid El Morabethi 18.01.16 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Parapluie de l’aube - un recueil en duo, Audrey Chambon & Khalid EL Morabethi

 

Un texte poétique en duo, Audrey Chambon, Khalid EL Morabethi :

https://fr.calameo.com/read/0046242524b1c9f307270

 

C’est en m’intéressant à toutes les possibilités créatives de la poésie que je suis tombée par hasard sur un poème de Khalid. Ce fut un réel coup de cœur, tellement que je l’ai contacté pour lui dire à quel point son écriture me parlait. Rapidement c’est lui qui m’a proposé qu’on écrive ensemble, et tout a commencé… Khalid a la capacité de faire sortir mon écriture de son carcan et de libérer mon imagination. Quand j’écris avec lui je le fais généralement d’un jet, en me plongeant dans l’univers qu’il m’offre. Ce défi artistique m’emporte totalement et ça fonctionne du tonnerre !

Audrey Chambon

Le jour où j’avais décidé pour la millième fois d’arrêter d’écrire, j’ai cherché par désespoir mon nom sur internet et par hasard j’ai trouvé de belles phrases écrites sur moi, puis de la joie, ensuite des remerciements. Finalement j’ai eu le courage de la contacter, parler avec elle et écrire avec elle. Quand j’écris avec elle aujourd’hui, je remercie le désespoir et le hasard aussi. Merci Audrey.

Khalid EL Morabethi

 

Des corps,

Qui se frôlent dans une chaleur étouffante,

Et puis des corps qui marchent, courent et chantent,

Chantent leurs haines écrites sur leurs veines,

Devant ceux qui s’en foutent, ils chantent leurs peines

Et puis des corps,

Juste des corps qui doutent,

Des corps qui se fondent,

Qui se rendent,

Qui se confondent,

Qui se dégagent de la table ronde,

Des corps !

Les corps vacillent,

Les corps sont en transe,

Les corps dansent,

Ce soir, ils dansent,

Ce soir, ils pensent,

Ce soir, ils dansent autour du sens,

La passion est hors du corps et le sens danse,

Le sens est en feu.

 

Des corps,

Ils dansent, encore et encore

Jusqu’à ce que les pieds saignent,

Puis las de danser

Et plus las encore de penser,

Ils tombent lourdement

Les uns après les autres

S’entassant, tas de chairs

Nerveuses s’agrippant

Aux mensonges qui s’enfuient

A la rage qui vomit

A la crasse au pus au sang,

Chairs amollies ouvertes aux vents ;

Et ils crient

Ce qu’il leur reste

La détresse et l’ennui ;

Et ils gémissent d’être seuls

Dans la danse macabre

Seuls, tous collés les uns sur les autres

Les autres tout collants et

Tous seuls aussi…

La masse grotesque,

Exsangue,

Râle et expire

L’abcès crevé

Et puis fin.

 

Poème en duo Audrey Chambon & Khalid EL Morabethi

 


  • Vu : 1102

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Khalid El Morabethi

Lire tous les textes de Khalid El Morabethi

 

Depuis la naissance d'un stylo, j'ai toujours écrit .

Je suis Khalid EL Morabethi, né le 10 juillet 1994 à Oujda au Maroc. J’ai commencé à écrire dès l'age de 12 ans. Après avoir obtenu le baccalauréat, j’ai décidé de continuer mes études à la Faculté de Lettres Mohamed1 de Oujda, en littérature française.

J’aime écrire, l’écriture c’est ma vie. Parfois j’écris les mêmes phrases, les mêmes mots mais surtout pas les mêmes sentiments.

Je veux juste écrire un message mais il me faut juste cette chose, ce stylo d’or, cette force, cette voix, cette muse du ciel.