Maurice Mourier

Identification
Maurice Mourier

Maurice Mourier

 

Agrégé de Lettres Modernes, Maître de Conférences Hors Classe à l’Université de Paris-X, actuellement retraité, Maurice Mourier a été successivement attaché culturel à l’Ambassade de France à Tôkyô, professeur à l’Université de Damas, attaché culturel à l’Ambassade de France à Madrid, maître-assistant à l’Université de Lyon II en Littérature Comparée, puis maître de conférences à l’Université de Paris-X à Nanterre en Littérature Française (spécialités : roman, poésie). A partir de 1979 et jusqu’en 1996 il a été professeur de littérature française aux sessions d’été de l’université de Middlebury College (Vermont, Etats-Unis). Parallèlement : critique de cinéma sous le pseudonyme de Michel MESNIL à la revue Esprit, environ cinq-cents articles publiés depuis 1958. Critique et essayiste (littérature, rapports du cinéma et de la littérature) : des dizaines d’articles dans des revues cinématographiques ou universitaires. Editeur de nombreux titres chez Presses-Pocket (collection Lire et Voir les Classiques) et au Livre de Poche. Actuellement membre des Comités de rédaction des revues Diasporiques et La Nouvelle Quinzaine littéraire, et contributeur régulier à La Quinzaine littéraire de Maurice Nadeau, depuis 1994).

Bibliographie :

Principales publications sous le nom de Maurice MOURIER :

Le Miroir mité, roman, Gallimard, 1972

Godilande ou Journal d’un mort, Gallimard, 1974

Parcs de mémoire, roman, Denoël, 1985

Comment vivre avec l’image, Nouvelle Encyclopédie Diderot, directeur de l’ouvrage et contributeur, PUF, 1989

Les Nuits de Narra, EST-Samuel Tastet, 2006

Ajoupa-Bouillon, EST-Samuel Tastet, 2009

On se sent moins jeune par temps pluvieux, recueil de poèmes, Editions Caractères, 2009

L’ivre de bords, Editions Caractères, 2013