Identification

Lune et l’Ombre, 2. Forger le lien, Charlotte Bousquet

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 12.03.15 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Gulf Stream Editeur

Lune et l’Ombre, 2. Forger le lien, janvier 2015, 207 pages, 13,90 €

Ecrivain(s): Charlotte Bousquet Edition: Gulf Stream Editeur

Lune et l’Ombre, 2. Forger le lien, Charlotte Bousquet

 

Dans ce deuxième opus, nous quittons la mise en place de l’intrigue et les premiers contacts avec le monde étrange de Lune : un univers où elle se déplace de tableau en tableau, et où elle a le pouvoir de transformer la réalité en dessinant à son tour.

« Le crayon crisse sur la feuille blanche. Un peu de brun, un peu de jaune : je dessine les escargots de la chanson de Prévert pour les offrir à ma mère. Ma grand-mère m’observe avec attention. Quand ils sont terminés, elle tapote du bout des doigts une coquille. Aussitôt, l’escargot se rétracte dans son drôle de colimaçon. Interloquée, je lève les yeux vers mamie. Celle-ci pose doucement le doigt sur mes lèvres.

‒ Personne ne doit savoir, petite Lune ! C’est un secret ».

Malmenés par Malco, Lune et son ami Léo ont tout juste le temps et la force de se réfugier dans Une partie de croquets où la belle Rosalie et ses amis prennent soin d’eux, avant une nouvelle irruption des ombres au service de Malco.

Si la tension, la tristesse étaient palpables dans le premier tome, Charlotte Bousquet nous entraîne ici dans de bien plus sombres passages et préoccupations. Réchappée de peu de la noyade en ayant sauvé Léo bien mal en point, Lune pénètre dans l’univers intriguant, onirique et quelque peu angoissant des tableaux de Remedios Varo. Elle démontre sa détermination et ses capacités : non, elle n’est pas vouée à se cacher et à fuir, elle n’est pas non plus contrainte d’attendre l’aide des autres pour faire évoluer son destin.

Amoureuse, résolue, la voilà prête à en découdre et à affronter les épreuves annoncées par les Moires dont la résolution lui permettra de savoir qui elle est vraiment et quel est le lien qui la rattache à Malco, qui comme elle, est fait « de peinture et de sang ». Lune peut changer la donne : elle peut « modifier la trame, l’intention du tableau », faire des figures inanimées « des êtres vivants, singuliers, capables de choisir ensemble leur destinée ».

Charlotte Bousquet mène son récit sur un rythme trépidant tout en donnant à voir et à imaginer les lieux incroyables traversés par Lune, et en décrivant les personnages magiques ou fous qu’elle rencontre : capillo-cyclistes, oiseaux enchantés, le sublime Créateur des oiseaux… Sa plume efficace et élégante se plaît particulièrement dans les ambiances singulières de cet ouvrage, rendant hommage aux poètes du Temps mais aussi aux artistes surréalistes et au roman gothique, aux contes et aux amoureux les plus célèbres.

Le lecteur reste en haleine tout du long et attend de savoir comment Lune prendra pleinement possession de ses talents et comment se déroulera l’affrontement inévitable avec son alter-ego maléfique, le puissant Malco. Nul doute que l’auteure nous réserve encore quelques péripéties et sortilèges pour ce troisième et dernier volet.

« Peut-être pourrais-je créer une cage et y enfermer Malco ? Bien sûr, il faudrait un appât. Un portrait de moi, peut-être ? Non, c’est idiot. Je ne peins pas assez bien, il ne se laisserait pas abuser. Et je ne suis pas assez puissante pour créer un piège capable de le retenir.

Je dois retrouver la Fille des flammes : elle seule pourra me venir en aide ».

Roman à partir de 11 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas

 

Recension du premier tome :

http://www.lacauselitteraire.fr/lune-et-l-ombre-t1-fuir-malco-charlotte-bousquet

 

  • Vu : 1535

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Charlotte Bousquet

 

Charlotte Bousquet est philosophe de formation. Elle a publié une vingtaine de romans, autant de nouvelles, passant de la fantasy aux récits historiques. Elle a remporté plusieurs prix littéraires dont le prix Elbakin.net 2010 et Imaginales 2011 pour Cytheriae (Mnémos 2010).

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.