Identification

Les Fleurs du Mal de Baudelaire, Brigitte Fontaine & Areski Belkacem au Théâtre Le Poche à Genève

Ecrit par Valérie Debieux 10.05.14 dans La Une CED, Les Dossiers, Documents

Les Fleurs du Mal de Baudelaire, Brigitte Fontaine & Areski Belkacem au Théâtre Le Poche à Genève

 

« […] j’estime qu’il n’y a rien de plus extraordinaire, pour un acteur, que la versification baudelairienne, à cause de la constance des liens entre le sens avec la résonnance. Avec lui, on ne peut jamais être uniquement dans la forme, elle est toujours liée à la signification. […] Certains textes résonnent encore à notre époque de façon troublante, qu’il parle de charogne, de prostituée, ou même de sensualité ».

Françoise Courvoisier

Conception et mise en scène du spectacle

 

Les Fleurs du Mal, spectacle musical, permet de redécouvrir le plus grand recueil poétique de Baudelaire, passé maître dans l’image choc. Françoise Courvoisier a glissé avec intelligence et finesse des textes de Brigitte Fontaine qui se fondent parfaitement dans la prose du « poète maudit ». Robert Bouvier est par ailleurs profondément bouleversant dans l’interprétation de Prohibition et ne laisse d’aucun indifférent.

Emporté insidieusement par un tourbillon de tendresse ou par la profondeur des ténèbres, le spectateur est également aspiré vers des instants de grâce au milieu de cette folie humaine et si le verbe caresse autant qu’il gifle, jamais l’ennui ne s’empare de celui qui est à l’écoute de ce « trio infernal » de comédiens, qui, à fleur de peau, sur le même tempo, déchirent sur scène de par leur immense talent à déclamer et à chanter le meilleur poète de tous les temps. Pari réussi ! Grâce à eux trois, Robert Bouvier, Aurélie Trivillin et Cédric Cerbara, les « Correspondances » de Baudelaire qui divisent l’être, entre passé et présent, réalité et invisible, souffrance et sublimation, nous tiennent habilement en haleine tout au long de ce déjeuner sur l’herbe, tempéré par le bien et le mal et bravant toutes les angoisses de la volupté, du remords et du destin…

Le fil de la pièce se déroule entre lumière et obscurité – tant dans la salle que sur scène – et les mélodies harmonieusement composées par Arthur Besson laissent suggérer au spectateur le désir ou le regret…

Françoise Courvoisier signe une mise en scène impeccable, tout en filigranes, sans glissement, dont le dessin rythmique n’est dès lors plus qu’une « Invitation au voyage »…

A voir et à revoir sans modération !

 

Extrait :

 

Ange plein de gaieté, connaissez-vous l’angoisse ?

La honte, les remords, les sanglots, les ennuis,

Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits

Qui compriment le cœur comme un papier qu’on froisse ?

Ange plein de gaieté, connaissez-vous l’angoisse ?

 

Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine ?

Les poings crispés dans l’ombre et les larmes de fiel,

Quand la vengeance bat son infernal rappel,

Et de nos facultés se fait le capitaine ?

Ange plein de bonté, connaissez-vous la haine ?

 

Ange plein de santé, connaissez-vous les fièvres ?

Qui, le long des grands murs de l’hospice blafard,

Comme des exilés, s’en vont d’un pied traînard,

Cherchant le soleil rare et remuant les lèvres ?

Ange plein de santé, connaissez-vous les fièvres ?

 

Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides ?

Et la peur de vieillir, et ce hideux tourment

De lire la secrète horreur du dévouement

Dans des yeux où longtemps burent nos yeux avides ?

Ange plein de beauté, connaissez-vous les rides ?

 

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières,

David mourant aurait demandé la santé

Aux émanations de ton corps enchanté ;

Mais de toi je n’implore, ange, que tes prières,

Ange plein de bonheur, de joie et de lumières !

 

Du 5 au 25 mai 2014 au Théâtre Le Poche, à Genève

Du 3 au 15 juin 2014 au Théâtre du Passage, à Neuchâtel

 

Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=_GL5_TjXpoE

 

Valérie Debieux


  • Vu : 2645

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Valérie Debieux

 

 

Lire tous les articles de Valérie Debieux


Valérie Debieux a été Directrice adjointe, rédactrice et responsable de la communication sur les réseaux sociaux (septembre 2011-juillet 2014)

Rédactrice et responsable du secteur littérature suisse

Ecrivain et traductrice littéraire née en Suisse en 1970

Membre de l’Association des Amis de Jean Giono: http://www.jeangiono.org/


Le site de Valérie Debieux :

www.lagalerielitteraire.com