Identification

Le roman de Thomas Lilienstein, Laurence Werner David

Ecrit par Didier Bazy 31.07.12 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, Buchet-Chastel

Le roman de Thomas Lilienstein, 395 p. 20 €

Ecrivain(s): Laurence Werner David Edition: Buchet-Chastel

Le roman de Thomas Lilienstein, Laurence Werner David

 

(A Christine Bini qui m'a poussé à aller plus loin.)

 

Ce roman est un méta-roman. On se perd même quand on croit trouver ou renouer les fils d’une multiplicité de narrations, de portraits, de situations et de rapports flous, de plongées et de remontées vers un air rare. Les amateurs de psychologies des profondeurs peuvent s’en gargariser.

Voici la quête d’une narratrice subtile amoureuse de Thomas, jardinier et fils de jardinière. Au fond, le jeune jardinier Thomas peut être perçu comme un végétal, une plante, une herbe qui pousse dont la narratrice botaniste tente de saisir les liens et les logiques – autant de lignes de fuite et d’échappées sans finalité ni même intrigue classique.

Le méta-roman passionnera les théoriciens du langage. Le trait singulier n’est pas pour autant la mise en œuvre d’une hypothèse préétablie : les fils se développent en fibres, en synapses, en boucles mouvementées. Il séduira les poètes. Il interrogera la critique. Et le critique risquera un hommage silencieux.

Insaisissable Thomas. Prétexte à travail de dentellière minutieuse. L’auto-analyse évite l’écueil du narcissisme. Ce néo-roman initiatique procède par intussusceptions. Claude Simon n’est pas loin. Virginia Woolf veille.

Intangible « roman de Thomas Lilienstein » face auquel le critique s’effondre. Il invoquera Blanchot pour qui la condition critique, et la condition du critique, relève d’une situation vaine. Il souligne sans cesse la vacuité du critique et de la critique. Mais ce vide est nécessaire. Il aspire, il appelle, il respecte. C’est pourquoi toute citation ici ne serait qu’extraction abstraite et dépourvue de sens. Tout extrait du « Roman de Thomas… » ne serait que dénaturation ou trahison.

Laurence Werner David déborde toute critique car son roman est un texte qui inclut et clôt toutes les possibilités de métatextes. Elle n’a pas besoin de raconter plusieurs histoires. Les histoires des personnages laissent la place aux devenirs, ces immanences qui inventent leur vie propre. L’auteure même est dépassée par la narratrice. L’écriture atteint son rêve. Elle le touche et le laisse à lire et à voir. Tour de force démiurgique ? Certainement pas. L’abandon de soi devient don absolu et l’écriture devient le moyen magique en vue de l’envol des concrétions d’une imagination, machination bien physique, d’une présence aussi labyrinthique qu’envoûtante. Plus qu’un fil, ce livre exceptionnel tient à un nerf. Et ce nerf se génère et nous régénère. Un système neuronal ouvert. La systémique n’a-t-elle pas été inventée et formalisée par un biologiste (Bertalanffy) ?

Ce récit nouménal convaincra ceux qui doutent de la littérature vivante, bien vivante...

 

Didier Bazy


  • Vu : 3564

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Laurence Werner David

Laurence Werner David est née à Angers en 1970. Un autre dieu pour Violette (en 2003) Contrefort (en 2006) aux éditions Verticales.

 

A propos du rédacteur

Didier Bazy

 

Lire tous les articles de Didier Bazy

 

Co-fondateur de La Soeur de l’Ange (Ed. Hermann)

Co-fondateur de la Cause Littéraire

Editeur du 1er texte de HD Thoreau en Français

– Préfacier chez Pocket (Molière, Corneille)

– Deleuze et de Cuse (Collectif) Aux sources de la pensée de Deleuze. Vrin, 2005) dir : Stéfan Leclercq

– Après nous vivez (G S Editions, 2007)

– Brûle-gueule (Ed Atlantique, 2010) préface de Michel Host

– Thoreau, Ecrits de jeunesse (bilingue. Ed de Londres, 2012) préface de Michel Granger

L’ami de Magellan (Belin Jeunesse, 2013) sélectionné 2014 prix roman historique jeunesse

– Cendres    (Publie.net, 2015)

– Traitements de textes ( Ed. de Londres 2015 )
– Explorateurs, qui êtes vous ? (Ed. Bulles de savon 2016)

Sélection 2018 prix Michel Tournier Jeunesse

– Savants, qui êtes-vous ? ( Ed. Bulles de savon, diff-distr Flammarion )2017

à paraître 2018

– Péguy internel