Le livre abominable, Noé Carlain, illustrations Ronan Badel

Identification

Le livre abominable, Noé Carlain, illustrations Ronan Badel

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 17.09.14 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Sarbacane

Le livre abominable, avril 2014, 48 p. 9,50 €

Ecrivain(s): Noé Carlain et Romain Badel Edition: Sarbacane

Le livre abominable, Noé Carlain, illustrations Ronan Badel

 

Sarbacane réédite ses plus grands succès dans la collection « Flex » : un grand format, une couverture souple, un prix abordable pour des albums géants. Le livre abominable trouve plus particulièrement sa place dans ces incontournables de toute bonne bibliothèque jeunesse.

Car voilà un album qui va faire rire et frémir tout à la fois ses lecteurs, car chacun se retrouvera dans l’une ou plusieurs de ces situations qui donnent « une impression terriblement abominable… » et que tous les enfants auront rencontrées dans leur vie sous une forme ou sous une autre. Car être un enfant, ce n’est pas tous les jours une partie de plaisir, figurez-vous ! Voici un petit florilège de ces terribles ou minuscules moments de solitude, de honte ou de colère abominables :

« Quand le dentiste me dit en souriant : Ça ne va pas faire mal ! »

« Quand Baxter, mon chien, me lèche juste après avoir mangé sa pâtée ».

« Quand mes deux chaussettes ont un énorme trou au gros orteil et qu’on a gym ».

« Quand Papy me demande un verre d’eau pour y mettre son dentier ».

Le dessin rappelle le célèbre Petit Nicolas dans une version modernisée et plus loufoque, tout en restant dans une ambiance assez douce. Seul le t-shirt rouge vif du petit garçon tranche sur les couleurs pastel, et les fins traits à l’encre de Chine créent une atmosphère délicate. Les expressions du personnage sont à la fois touchantes et tordantes, oscillant entre le désespoir le plus noir et la panique la plus totale. Perdu dans des décors immenses, tout en profondeur, l’enfant semble écrasé par ce qui lui arrive. On partage ainsi ses sentiments mêlés d’une page à l’autre. Les textes, concis et efficaces, font mouche, et amènent le lecteur vers le dessin où de petits détails cocasses prolongeront l’amusement.

Le livre abominable est un album à découvrir ou à redécouvrir, ensemble, petits et grands pour partager ces moments inavouables mais si communs qui traversent ou hantent notre mémoire. Cet album a reçu le Prix Je lis, j’élis CE1/CE2 en 2013.

Album à partir de 6 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas


  • Vu : 1538

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Noé Carlain et Romain Badel

 

Noé Carlain est un auteur véritablement abominable, doté de deux têtes et de quatre mains… Il est le pseudonyme de deux écrivains abominablement confirmés qui travaillent en duo.

Ronan Badel est diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg. Après avoir enseigné l’illustration dans une école d’art à Paris, il se consacre à la création, publiant son premier album au Seuil en 1998. Depuis Petit Sapiens en 2006, il se partage entre la BD et l’album jeunesse. Dernières parutions : Emile est invisible, Le Petit livre des 100 premières fois, L’Ami paresseux et Dragons, père et fils.

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Membre du comité de rédaction

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.