Identification

Le journal d'un écrivain sans succès, Jean-Fabien

Ecrit par Guy Donikian 14.09.13 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Récits, Paul & Mike

Le journal d’un écrivain sans succès, 2013, 192 pages, 19 €

Ecrivain(s): Jean-Fabien Edition: Paul & Mike

Le journal d'un écrivain sans succès, Jean-Fabien

« Jean-Fabien a dédié sa vie à l’étude du comportement féminin en milieu hostile avec toute la rigueur scientifique que ce sujet mérite – et toute la philosophie qu’il inspire », et cette œuvre sera son œuvre, celle que les libraires s’arracheront, celle qui fera de lui un écrivain consacré, et qui lui permettra d’aborder les femmes avec la plus grande aisance. Et son premier roman a été refusé par tous les éditeurs : « puisque tout le monde se tamponne de mes écrits… pourquoi ne pas renverser la vapeur ? ». Autrement dit, Jean-fabien va disparaître en tant qu’auteur, pour renaître en mode virtuel. Et c’est sur un blog qu’il commettra son écriture, un blog qu’il va alimenter des fluctuations de son inspiration, un blog où J-F va concrétiser ses doutes, où il va se persuader que s’il veut devenir écrivain, il doit se comporter en écrivain. « A partir du moment où je me comporte en écrivain, j’ai un succès fou ».

Mais Jean-Fabien a un métier qui lui permet de vivre ; il est ingénieur informaticien, dans une boîte typique genre « La Défense », soumis à un chef dont il a « la plus haute estime » et dont il pense que « se maintenir à cette position est, sans aucun doute, le fruit d’un travail méthodique de lèche efficace et orchestrée avec la minutie d’un sniper serbe ». La soumission à ce chef « atrophié du bulbe » fait de sa vie de travail un long ennui. Du coup, ce blog va lui offrir une chance, celle de s’inventer une nouvelle vie.

Jean-Fabien a des amis qui le mettent dans des situations impossibles, et lors de certaine soirée, ils doivent quitter les lieux rapidement sous peine de se faire casser la gueule par des individus bien plus forts qu’eux. Sauf que parmi ces amis, il y a Victoria, une collègue de travail, qui va lui présenter Servane, et Servane va chambouler tous ses plans. Parce que Servane est la plus belle, parce qu’elle a un charme fou, notre loser va vouloir la séduire, et quoi de plus efficace que de proposer à celle qu’on veut séduire la lecture du manuscrit qu’on est en train d’écrire !

Voilà pour l’histoire, qui sert surtout une écriture qui ne se départit pas d’un humour qui s’ancre complètement dans un langage actuel, un langage qui évolue comme le numérique nous fait évoluer, un humour qui prend en compte les novations langagières dont on use désormais quotidiennement. Le numérique est finalement le héros de ce roman dans lequel le blog tient lieu de repère essentiel tant pour Jean-Fabien que pour le roman lui-même structuré autour de ce blog.

 

Guy Donikian

 


  • Vu : 1942

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Jean-Fabien

 

Le journal d’un écrivain sans succès est le premier roman de Jean-Fabien, qui se définit comme étant le croisement improbable de deux ingénieurs. Il déclare être né entre l’année où Marilyn dit adieu à Monroe et la première crise du pétrole.

 

A propos du rédacteur

Guy Donikian

Lire tous les articles de Guy Donikian

 

Rédacteur


Auteur de nouvelles