Identification

Le Brigadier de Frédéric Dard, Frédéric Dard (par Cyrille Godefroy)

Ecrit par Cyrille Godefroy 02.10.18 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Théâtre

Le Brigadier de Frédéric Dard, Fleuve éditions, juin 2018, 432 pages, 19,90 €

Ecrivain(s): Frédéric Dard

Le Brigadier de Frédéric Dard, Frédéric Dard (par Cyrille Godefroy)

 

Frédéric Dard (1921-2000), un des écrivains français les plus prolifiques, auteur de près de deux cents romans, créateur du célèbre commissaire San-Antonio, s’essaie à l’aventure dramaturgique. Ce recueil de quatre pièces scelle un théâtre de divertissement soutenu par des dialogues incisifs souffrant épisodiquement de simplisme ou d’irréalisme. Le spécialiste du roman policier y fait preuve d’un sens aigu de l’orchestration de la magouille, du traficotage, de la cachotterie et du machiavélisme.

Dans Les Salauds vont en enfer, un flic infiltré doit gagner la confiance d’un espion emprisonné et s’évader avec lui. Qui est qui, personne ne le sait. Quoique non dépourvus d’intensité, de suspense et d’émotion, les dialogues et les situations frôlent la caricature, empruntent les ficelles du film d’action américain et finissent par sombrer dans un pathos indigeste.

La seconde pièce, La Dame de Chicago, plus drolatique et plus subtile, met en scène une mamma italienne productrice d’un whisky à la qualité douteuse au temps de la prohibition. Celle-ci, entourée d’olibrius en tous genres, refuse de se ranger sous la coupe du redoutable Al Capone. Le rapport de forces, brouillé par la rouerie et la corruption des uns, le bluff et la gaucherie des autres, tourne à la cocasserie.

Les Brumes de Manchesterdécrit la tension grandissante au sein d’une famille après le meurtre du fils. Dans cette variante littéraire du Cluedo, les indices tombent au compte-gouttes, les machinations retorses prolifèrent, la suspicion s’abat alternativement sur chaque occupant de la maison. Dans un méli-mélo empli de suspense où chacun cache son jeu, le coupable risque fort de rester impuni.

Enfin, la dernière pièce intitulée Capone, la plus captivante et la plus aboutie, retrace la guerre des gangs au temps de la prohibition et l’engrenage fatal aboutissant au massacre de la Saint-Valentin en 1929. Un chapelet de séquences dialoguées dentelées d’un humour caustique illustre la lutte que se livrèrent la bande d’Al Capone l’italien et celle de Bugs Moran l’irlandais. Ces instantanés de conversation, ces précipités d’action donnent un aperçu précis et fidèle de l’enfilade de règlements de compte et de l’atmosphère régnant à cette époque au sein de la pègre américaine.

 

Cyrille Godefroy

 


  • Vu : 479

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Frédéric Dard

 

Frédéric Dard, né Frédéric Charles Antoine Dard le 29 juin 1921 à Bourgoin-Jallieu (Isère) et mort le 6 juin 2000 à Bonnefontaine (Fribourg) en Suisse, est un écrivain français principalement connu (dans une production extrêmement abondante) pour les aventures du commissaire San-Antonio, souvent aidé de son adjoint Bérurier, dont il a écrit 175 aventures depuis 1949.

Parallèlement aux San-Antonio (l'un des plus gros succès de l'édition française d'après-guerre), Frédéric Dard a produit sous son nom ou sous de nombreux pseudonymes des romans noirs, des ouvrages de suspense psychologique, des « grands romans », des nouvelles, ainsi qu'une multitude d'articles. Débordant d'activité, il fut également auteur dramatique, scénariste et dialoguiste de films. Selon ses dernières volontés, Frédéric Dard a été enterré dans le cimetière de Saint-Chef, en Isère, village où il avait passé une partie de son enfance et où il aimait se ressourcer. Un musée y est en partie consacré à son œuvre.

 

A propos du rédacteur

Cyrille Godefroy

Lire tous les articles de Cyrille Godefroy

 

Rédacteur

Ecrivain dilettante de 42 ans (pièces de théâtre, nouvelles, critiques littéraires). Fabricant d’étrange le jour, créateur d’irrationnel la nuit, semeur d’invraisemblance le reste du temps. Les mots de Beckett, Ionesco, Cioran, Tchékhov, Kundera, Bobin s’entrechoquent dans sa caboche amochée comme des cris en forme de points de suspension.

Ses publications : Tout est foutu, réjouissons-nous (L’Harmattan, 2015), Les vacances de Markus (Mon petit éditeur, 2014), Le jeu du désespoir (Edilivre, 2014), L’errance intérieure (La cause littéraire, 2014).