Identification

La voix

Ecrit par Colette Daviles Estinès 30.09.13 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

La voix

 

 

 

 

 

Depuis toujours

de poussières latérite

ou de sable ou de givre

le même effritement granuleux sous les pas

Le même froid d’étoiles

leurs cicatrices filantes et immuables

nuit après nuit

autant d’empreintes additionnées

Sous un manteau de ciel

le temps reflue

La voix peut revenir alors

flamme de lampe de toutes les tempêtes

elle résorbe l’hiver, l’angle cassé des pierres

et la douceur des ombres

aussi

Chaque bout d’éternité est une errance révolue

La voix peut revenir

elle est signe que tout s’achève

signe que tout renaît

Elle est le passage à découvert

et l’immunité de l’aube

A peine

à peine frémissent sous la brise

vouées au friable et à la transparence

trophées abandonnés

nos mues peaux de chagrin

 

Colette Daviles Estinès

  • Vu : 1650

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Colette Daviles Estinès

Tous les textes de Colette Daviles Estinès


Rédactrice

 

Naissance au Vietnam, enfance en Afrique. Anciennement paysanne, aujourd'hui citadine.

Elle puise son inspiration dans un sentiment de perpétuel exil.

Quelques textes publiés à La Barbacane ainsi que dans la revue en ligne LE CAPITAL DES MOTS