Identification

La Sirène, Camilla Läckberg

Ecrit par Léon-Marc Levy 02.08.12 dans La Une Livres, Actes Noirs (Actes Sud), Les Livres, Recensions, Polars, Pays nordiques

La sirène, Trad. Suédois Lena Grumbach, Juin 2012. 411 p. 23,50 €

Ecrivain(s): Camilla Läckberg Edition: Actes Noirs (Actes Sud)

La Sirène, Camilla Läckberg

Faut-il ranger les livres de Camilla Läckberg au rayon littérature ? Peut-être pas, si l’on s’en tient aux qualités d’écriture ou à l’entreprise créative. Mais sans aucun doute si on entend que la littérature romanesque est aussi une machine narrative.

Parce que dans ce domaine, ce livre est redoutable d’efficacité ! Quand vous entrez dans l’engrenage de la terrible histoire qu’il raconte, vous n’en sortez en aucun cas avant le dernier mot, avant le craquement de la dernière dent du mécanisme implacable construit par notre suédoise. Toute la structure narrative est au millimètre, menant une histoire unique scandée par des chapitres mettant en scène – et en voix – les protagonistes de ce thriller haletant.

Qu’apporterait, par exemple, une citation extraite du livre ? Rien, car rien ne dépasse, rien n’emporte l’enthousiasme, rien ne soulève l’adhésion  littéraire. Mais tout est impeccablement à sa place ! Et on n’en perd pas une goutte de ce conte noir qui perd les êtres qui le vivent comme une tragédie antique.

Bon. Un extrait quand même. Pour faire le contraire de ce qui est annoncé. Pour exemple aussi de la sobriété efficace de la « machine » (ce passage rappelle irrésistiblement les nouvelles noires de Robert Bloch).

« -Est-ce que tu peux surveiller ta petite soeur un instant ? Je vais aller ouvrir, je ne serai pas long.

Il eut une seconde d’hésitation avant que sa tête n’exécute un hochement. Père se leva de sa position à genoux devant la baignoire et lui dit d’approcher. Ses jambes avancèrent machinalement de quelques pas. Alice le fixa. Du coin de l’œil, il vit père sortir de la salle de bains.

Ils étaient seuls maintenant, Alice et lui. »

 

La figure littéraire unique est le héros central de l’affaire, Christian Thydell. Il est écrivain ou plutôt il vient d’écrire son premier livre – immense succès qui le propulse au-devant de la scène médiatique. Le titre ?  « La Sirène ». Eh oui, Camilla Läckberg joue la mise en abyme comme une grande. Elle joue aussi de nos repères culturels, avec une habileté diabolique. Surtout de nos mémoires latentes du cinéma. Les frères Coen dans le personnage (familier aux lecteurs de Läckberg, c’est la sixième fois qu’on la rencontre dans ses livres) d’Erica Falck – enceinte jusqu’aux yeux de jumeaux – mais aussi Alfred Hitchcock dont l’ombre écrasante plane comme un oiseau noir sur le dénouement terrifiant.

Avec cependant une syntaxe radicalement éloignée de celle d’Hitchcock dans la stratégie narrative. Ici on est dans le « whodunit » pur. Alors que le maître du suspense nous donnait (presque) tout d’entrée, plaçant les coups d’adrénaline dans les articulations narratives, Camilla Läckberg joue tout sur la question : qui a tué, qui tue, avec un savoir faire époustouflant qui nous prend en otage pieds et poings liés.

Et puis on ne peut évoquer un Camilla Läckberg sans parler de Fjälbacka. Le haut-lieu de la saga. Petite ville de la côte ouest de la Suède, bien ordonnée autour de son petit port, avec ses maisons colorées qui semblent si douillettes.

Enfin, douillettes, pas toujours. Pas quand elles abritent le secret terrible de Christian Thydell, auteur de … La Sirène !

Un polar cet été ? Alors celui-là !

 

Léon-Marc Levy


  • Vu : 3987

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Camilla Läckberg

Jean Edith Camilla Läckberg Eriksson (née le 30 août 1974 à Fjällbacka) est un auteur suédois de romans policiers. Elle est un des plus jeunes auteurs à succès dans son genre. Les romans de Camilla Läckberg se situent tous près de son lieu de naissance, la petite ville côtière de Fjällbacka, en Suède.

 

Source : Wikipédia

A propos du rédacteur

Léon-Marc Levy

 

Lire tous les articles de Léon-Marc Levy


Directeur du Magazine

Agrégé de Lettres Modernes

Maître en philosophie

Auteur de "USA 1" aux éditions de Londres

Domaines : anglo-saxon, italien, israélien, maghrébin

Genres : romans, nouvelles, essais

Maisons d’édition principales : Rivages, L’Olivier, Joëlle losfeld, Gallimard, Seuil