Identification

La Cause Buissonnière (8) : Bonbek

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas le 14.10.12 dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

La Cause Buissonnière (8) : Bonbek

 

« Aaaaaah », « Grrrrrr », « Beurk »… voilà à quoi vous vous exposez cet automne avec le dernier numéro de la revue Bonbek, « la revue pour enfants qui rend jaloux les parents » ! Vos enfants vont hurler de peur et de rire en se saisissant de cet objet de convoitise qui renvoie au placard les publications bêtifiantes et les « jolies histoires ».

Au programme de ce numéro totalement déjanté, il y a des MAXi-plantes et des MAXi-frousses, un Monstrorama, des Monstres à dessiner et à habiller, d’horribles et succulentes recettes, un jeu d’ombres chinoises à vous faire frissonner dans vos chaumières, une BD, une petite histoire et une grande en version bilingue, qui font peur bien entendu… Les dessins et illustrations regorgent de créatures terrifiantes et bizarres. Le design et la réalisation technique de la revue sont tout simplement parfaits. Plein d’humour et de jeux de mots, Bonbek décoiffe et offre à ses lecteurs un cocktail très réussi : leurs goûts, leurs thèmes favoris s’y trouvent mis en valeur avec une exigence rare et un refus total du conformisme ; ainsi la rubrique Demande à ta mère :

 

 

« Maman pourquoi il n’y a pas de monstres gentils ?

Les méchants les ont écrasés, réduits en bouillie, massacrés, anéantis, pul-vé-ri-sés ! Aucun gentil n’a survécu. Pas un ! De leurs poils, ils ont fait des tapis-brosses. De leurs yeux, des lunettes de ski. De leurs dents, des planches de surf. Et de leur bave, un débouche-tout à formule rétroactive 3000+. C’est comme ça qu’ils vivent aujourd’hui les monstres. Ils vendent ces produits par internet ‒ sur les marchés, personne ne viendrait les voir. Non, ils ont de la jugeote. Je me demande si on ne devrait pas suivre leur exemple… »

 

Un coup de cœur pour les cartes à collectionner de « superhéros monstrueux aux pouvoirs inutiles », parodie des bien-célèbres-petits animaux-qui-se-transforment-et-combattent-le-mal : « devenir invisible, uniquement dans le noir », « roter par derrière et péter par devant », « transpirer des kilos de poils »…

Au passage révisez vos classiques en apprenant la chorégraphie du célèbre Thriller !

 

Myriam Bendhif-Syllas


  • Vu: 1487

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.