Identification

L’Œil de Chaac, Emma Lanero

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 17.06.16 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Jeunesse, Roman, Gulf Stream Editeur

L’Œil de Chaac, février 2016, 336 pages, 17 €

Ecrivain(s): Emma Lanero Edition: Gulf Stream Editeur

L’Œil de Chaac, Emma Lanero

 

Une sphère aux pouvoirs dévastateurs fait surface aux abords de la cité maya de Copán, à la fin du IXe siècle. C’est Kan-Xul, un enfant, qui trouve cette « Chose » intrigante et décide aussitôt de la cacher. Depuis son apparition, la colère du ciel s’abat sur la cité ; les prêtres y voient une punition envoyée par Chaac, le dieu de la Pluie. Kan-Xul est jugé responsable de ces catastrophes puis il est sacrifié pour apaiser la divinité.

Bien des siècles plus tard, la sphère trouvée à nouveau, est cachée par un Indien qui refuse de laisser ce pouvoir terrifiant aux mains des archéologues occidentaux qui viennent de la découvrir.

« Quand une civilisation devient décadente au point d’ignorer ses propres enfants, quand elle les livre à eux-mêmes et les sacrifie, alors la sphère s’arrange pour être trouvée et pour rendre à la Nature sa souveraineté ».

Mais en 2005, la sphère a choisi d’être activée une nouvelle fois, vouant le monde à une perte inéluctable. Un combat sans merci s’engage entre les gardiens de la sphère et ceux qui veulent en exploiter les forces à leur profit. C’est ainsi que, bien malgré lui mais répondant à l’appel de ce qui sommeille profondément en lui, Keith, un délinquant irlandais, exilé au Venezuela, se met en quête de la sphère. Soutenu par Xingu l’ancien gardien et par Kaya une jeune chamane mystérieuse, Keith mène un périple ardu, étrange, en tentant de déjouer les pièges de Gabriel Keane, ancien étudiant et collectionneur milliardaire, et d’échapper à la vengeance du « frère spirituel » de Kaya, Aru, auquel il a dérobé celle qu’il convoitait. Factions armées sans limites, orpailleurs, tribus ancestrales, croiseront la route du héros amené à se révéler après bien des errances et des épreuves douloureuses.

« Une petite sphère couleur d’obsidienne reposait sur l’autel. Ils s’approchèrent. En la prenant dans ses mains, Keith la sentit palpiter. Il laissa son regard plonger à l’intérieur, attiré par une forme mouvante qui lui parut familière. Il reconnut soudain l’apparition pourpre qui le hantait depuis qu’il avait rencontré Xingu. Le serpent à plumes. Ses mouvements lents étaient en totale harmonie avec le vide étrange qui régnait dans l’obscure poche rocheuse ».

Emma Lanero nous offre un récit polyphonique à la construction implacable, distillant les révélations et les liens d’une façon magistrale. Coup d’essai et essai transformé. L’insertion de la traduction des « glyphes maléfiques » qui explicitent le pouvoir de la sphère, crée une tension supplémentaire et amplifie le sentiment tragique qui baigne toute l’intrigue. L’écriture tantôt âpre, tantôt foisonnante, n’épargne pas le lecteur et lui permet de rentrer en contact intime avec la nature décrite aux paysages incroyables tout comme avec l’intériorité des personnages explorant bien des réalités. La violence règne, à travers des péripéties et des combats dignes d’un excellent film d’action, mais aussi à travers l’univers chamanique qui est mis en scène et mis à nu, amenant questionnements et curiosité. Celle-ci trouvera quelques pistes dans le dossier qui accompagne le roman et fait la particularité des collections Gulf Stream. Nul doute que le lecteur aura envie d’en apprendre plus sur les légendes du serpent à plumes, la civilisation maya ou les pratiques chamaniques. Nul doute non plus qu’il lui tardera de lire le prochain ouvrage de l’auteure et de se laisser emporter vers d’autres sphères.

« Chamanisme, taoïsme, animisme, symbolisme, luciférisme, onirisme sont des influences qui se recoupent et sous-tendent l’intrigue en la tissant de symboles. Le concept du roman en lui-même est celui d’un corps organique où tout est interconnecté, chaque partie se nourrissant d’une autre, une mélopée pesante où certains mots reviennent obsessionnellement dans une dynamique incantatoire, comme un chant venu du fond des âges.

Prêtez attention à ce qui vous entoure, le magique et le merveilleux se cachent partout où vos yeux se poseront, dans tout ce que votre peau touchera, au creux de ce que vos oreilles percevront ».

Roman à partir de 15 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas

 


  • Vu : 1561

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Emma Lanero

 

Emma Lanero vit en pleine nature dans la Drôme, entourée d’animaux. Elle puise son inspiration dans le contact avec les civilisations lointaines et d’autres voyages plus intérieurs. L’Œil de Chaac est son premier roman.

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Membre du comité de rédaction

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.