Identification

L'enfant et la nuit, Olivier Balazuc et Emmanuel Polanco

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 07.02.12 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse, Gallimard

L’Enfant et la nuit, Gallimard jeunesse, 2012, 64 p. 22 €. (Livre CD)

Ecrivain(s): Olivier Balazuc et Emmanuel Polanco Edition: Gallimard

L'enfant et la nuit, Olivier Balazuc et Emmanuel Polanco

Récit initiatique et conte lyrique, L’Enfant et la nuit offre à son public un spectacle total ; spectacle dans un fauteuil qu’il pourra lire, voir et écouter en une association subtile. En une seule nuit et comme dans un rêve, les craintes les plus anciennes se réveilleront et prendront forme, les monstres et la mort se feront les alliés inattendus du rire et les enfants seront transportés dans un monde inquiétant et curieux.

Le jeune Virgile pénètre au cœur de la nuit pour ramener le jour. Dans sa chambre, sa sœur a peur, dans la sienne, leur mère malade se repose. Mais dans ce parcours obscur surgissent des êtres malfaisants, des rêves et des cauchemars. La belle mais cruelle reine Noctilia et son fidèle valet, le savant Evariste, attendent les jeunes noctambules pour les effrayer et se saisir de leurs larmes, composant essentiel de leur élixir de beauté éternel. « Un mirifique édulcorat », un « substrat de jeunesse » capable de donner naissance à cette « Eve nouvelle / Fruit de la science et du scapel » qu’incarne la reine de la Nuit. Virgile devra échapper à leurs pièges et ne pas céder aux mirages de la nuit.

Avec bon sens et simplicité, il rencontre et métamorphose un chasseur de monstres ayant perdu ses rêves et un clown devenu triste à force de ne pas réussir à faire rire. Au plus profond de la nuit, l’important est de voir au-delà des apparences et de garder son cœur d’enfant, lucide et émerveillé à la fois.

A l’origine de ce beau projet, un spectacle pour le jeune public créé en octobre 2010, dont Olivier Balazuc a réalisé le livret et la mise en scène et dont Franck Villard a créé la partie musicale. Le piano ténébreux, lugubre s’associe à des percussions cinglantes pour créer des atmosphères de cabaret, de cirque ou de maison des horreurs. Le livret, véritable bijou de poésie et de trouvailles drolatiques, propose au lecteur un texte de grande qualité. Les tirades esthétiques du duo, la mort ratée du clown comme la liste des rêves sont désopilants.

 

« Où est le nimbus cagoulophore

Et l’écrapouilleur de moufles

Le traversin constrictor

Et le mygaloptère à pantoufles »


Les passages lyriques s’y articulent avec bonheur, faisant entendre les trilles menaçants de Noctilia, les soupirs et les rires des enfants, les grandiloquentes formules du savant fou, les soubresauts de Yorick ou les trophées cynégétiques de Mister W…


« De la féerie, des bois enchanteurs,

De toute poésie, je suis le prédateur

Pour traquer l’allégorie, je n’ai pas mon pareil

Je ratisse au fusil le pays des merveilles

Avec moi, pas de quartier ! »


La voix de Virgile perce la nuit et fait entendre le jour au sein même de la noirceur.

Emmanuel Polanco ajoute au conte des illustrations à la fois sobres et recherchées qui laissent place à l’imaginaire et à de multiples interprétations. Les techniques se mélangent et s’hybrident dans ces compositions savantes : jeux de silhouettes noires comme un théâtre d’ombres ponctué de notes de couleur, effets de collages surannés pour le palais des glaces et les différents décors et objets, dessins stylisés des personnages croqués en un trait d’encre vigoureux, rêves aussi monstrueux que cocasses en patchwork d’images zoologiques tirées d’un vieux bestiaire…


L’Enfant et la nuit s’adresse aux enfants en leur proposant un voyage unique où ils trouveront peur et amusement, surprises et références. Cette œuvre a tout pour charmer. Simple et exigeante pour un public qui ne l’est pas moins si l’on veut bien se donner la peine de le séduire, de l’amuser et de l’effrayer ; de lui offrir le meilleur en définitive.


A partir de 7 ans


Myriam Bendhif-Syllas


  • Vu : 2213

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Olivier Balazuc et Emmanuel Polanco

Olivier Balazuc est écrivain, metteur en scène et comédien. Collaborateur d’Olivier Py, il a lui-même mis en scène Walser, Genet, Labiche et ses propres pièces (Le Génie des bois (2007), L’Ombre amoureuse (2010) Actes Sud-Papiers). Il est également l’auteur de scénarios et d’un roman Le Labyrinthe du traducteur (Belles Lettres/Archimbaud, 2010).

Emmanuel Polanco est auteur et illustrateur. Il travaille pour la presse (Time Magazine, Los Angeles Times, Philosophie Magazine…), l’édition jeunesse et le théâtre. Ses dernières publications et contributions chez Gallimard : Les Animaux dans la neige (2010), Un lieu à soi d’Anissa Castel (2011).


A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Membre du comité de rédaction

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.