Identification

KKK, le grand dragon, Michèle Kahn

Ecrit par Didier Bazy 01.03.12 dans La Une Livres, Les Livres, Roman, publie.net

KKK, le grand dragon, Collection e-styx / fictions numériques, 2011, 85 pages, 2,99 €

Ecrivain(s): Michèle Kahn Edition: publie.net

KKK, le grand dragon, Michèle Kahn

La littérature sauve aussi l’histoire de l’oubli. Ainsi l’œuvre de Michèle Kahn.

Soit un fait divers de la fin du siècle dernier annoncé en avertissement :

« Le texte qui suit est librement inspiré de faits qui se sont déroulés à Lincoln, Nebraska (USA) de juin 1991 à septembre 1992, et dont les médias se sont fait l’écho. Les noms des personnages ont été modifiés ».

Qui est ce grand dragon ? un prêcheur du KKK, Klu Kux Klan, pis qu’un affreux jojo, un énergumène cinglé qui envoie des colis piégés et des menaces racistes nazillonnes aux nouveaux arrivants de Lincoln, capitale du Nebraska. Il lui suffit que ces nouveaux habitants soit juifs, noirs, homosexuels ou autres. Et sa triste liste du sinistre sire ne s’arrête pas là.

Sa cible : la famille Freund. Harcèlements, invectives, insultes innommables… La surprise cède vite à la peur, l’effroi à la terreur. Mais le pitre satanique ne parvient pas tout à fait à ses fins. D’ailleurs quel est son but ? Oui, quel est votre but Monsieur cucuclan, dragon abject prétendument grand et qui se drape sous un lâche anonymat pour distiller ses perfides poisons cruels ? Dans quel cloaque glauque et négationniste à la petite semaine vous engluez-vous pour soutenir l’holohoax ? (Hoax : very bad blague)

Un véritable suspense digne d’Hitchcock tord l’âme à essorer les boyaux. Nous vomissons avec les victimes qui vomissent avec nous. La famille Freund flotte mais ne sombre pas. Ce n’est pas son genre d’imaginer la mort de son bourreau irrationnel. La famille Freund est amicale par essence, par tradition, par amour tout simplement. Généreuse certes, mais ferme. Générosité et fermeté, double qualité spinoziste, propulsent le courage, définissent la force d’âme, la vertu de la raison, raison de la vertu.

Ce beau livre est le livre du courage. Courage d’aimer son ennemi. L’estomac vidé par la méchanceté et la bêtise, il faut encore plus de cœur, de générosité et d’ouverture pour affronter sans haine son agresseur haineux. N’aimer que ce que l’on n’aime ne revient qu’à se croire le centre du monde. Haïr ses ennemis, réels ou imaginaires, relève des instincts les plus vils et les révèle.

Comment s’y prendre pour apprivoiser, transmuter, la bête immonde et   parvenir à sa conversion ? C’est le génie de cette famille Freund qui porte bien son nom. Gentille et aimante, attentive et compréhensive, elle ne cherche pas la rédemption de cet agresseur abject. Par delà pitié et compassion, elle dépasse et traverse, dans sa bonté simple, le ridicule même de l’idiot cul-de-jatte au bout du rouleau, diabétique lamentable, pantin fantoche et disloqué. Le méchant est seul (enfin, quand ils s’assemblent c’est la catastrophe). Chance pour les Freund : ce dragon pitoyable recevra sa juste récompense. Quelle récompense ? Autant lire le livre. Une histoire vraie. Sous les applaudissements, la critique ne peut que tomber le rideau.


Didier Bazy


  • Vu : 5205

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Michèle Kahn

Michèle Kahn. Ecrivain. Née à Nice, a vécu ensuite à Strasbourg et habite à Paris. Elle a d’abord écrit des ouvrages destinés à la jeunesse (une centaine), et s’adresse principalement au public adulte depuis 1997. Ses romans fortement ancrés dans l’Histoire et très documentés, souvent inspirés par les péripéties du peuple juif, entraînent les lecteurs aux quatre coins du monde. Elle est diplômée de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS). Officier dans l’ordre des Arts et des Lettres, Chevalier dans l’Ordre National du Mérite, elle est membre de divers jurys littéraires. Elle a créé à la Scam (Société civile des auteurs multimédia) le Prix Joseph Kessel et le Prix François Billetdoux.

Une « Bibliothèque Michèle Kahn » a été fondée en 1997 pour la jeunesse par l’Alliance Israélite Universelle (Paris). Michèle Kahn est notamment l’auteur de Shanghaï-la-juive, constamment réédité depuis 1997, et de Cacao, Prix Cœur de la France 2003, qui vient de paraître en version numérique. L’ensemble de la bibliographie est visible sur le site : http://www.michelekahn.com


A propos du rédacteur

Didier Bazy

 

Lire tous les articles de Didier Bazy

 

Co-fondateur de La Soeur de l’Ange (Ed. Hermann)

Co-fondateur de la Cause Littéraire

Editeur du 1er texte de HD Thoreau en Français

– Préfacier chez Pocket (Molière, Corneille)

– Deleuze et de Cuse (Collectif) Aux sources de la pensée de Deleuze. Vrin, 2005) dir : Stéfan Leclercq

– Après nous vivez (G S Editions, 2007)

– Brûle-gueule (Ed Atlantique, 2010) préface de Michel Host

– Thoreau, Ecrits de jeunesse (bilingue. Ed de Londres, 2012) préface de Michel Granger

L’ami de Magellan (Belin Jeunesse, 2013) sélectionné 2014 prix roman historique jeunesse

– Cendres    (Publie.net, 2015)

– Traitements de textes ( Ed. de Londres 2015 )
– Explorateurs, qui êtes vous ? (Ed. Bulles de savon 2016)

Sélection 2018 prix Michel Tournier Jeunesse

– Savants, qui êtes-vous ? ( Ed. Bulles de savon, diff-distr Flammarion )2017

à paraître 2018

– Péguy internel