Joumana Haddad

Identification
Joumana Haddad

Joumana Haddad

 

Joumana Haddad est née le 6 décembre 1970 à Beyrouth. Elle dirige les pages culturelles du quotidien An-Nahar, ainsi que le magazine Jasad (Corps), qu’elle a fondé en 2009. Journaliste et traductrice polyglotte, elle a interviewé de grands écrivains comme Umberto Eco, Wole Soyinka, Paul Auster, José Saramago et Mario Vargas Llosa. Poétesse, elle a publié cinq recueils, dont Le Retour de Lilith (Babel n° 1079), pour lesquels elle a reçu divers prix, notamment le prix de la fondation Metropolis bleu pour la littérature arabe (Montréal, 2010).

 

Publications en arabe :

Invitation à un dîner secret, poésie, Éditions An Nahar, 1998

Deux mains vouées à l’abîme, poésie, Éditions An Nahar, 2000

Je n’ai pas assez péché, poésie, Éditions Kaf Noun, 2003

Le Retour de Lilith, poésie, Éditions An Nahar, 2004

La Panthère cachée à la naissance des épaules, poésie, Éditions Al Ikhtilaf, 2006

En compagnie des voleurs de feu, entretiens avec des écrivains internationaux, Éditions An Nahar, 2006

La mort viendra et elle aura tes yeux, 150 poètes suicidés dans le monde, anthologie poétique, Éditions An Nahar, 2007

Mauvaises Habitudes, poésie, Éditions ministère de la culture égyptienne, 2007

Miroirs des passantes dans les songes, poésie, Éditions An Nahar, 2008

Géologie du Moi, poésie, Arab Scientific Publishers, 2011

 

Publications et traductions en français :

Le temps d’un rêve, original en français, Poésie, 1995

Le Retour de Lilith, traduit par Antoine Jockey, Paris, Éditions L’Inventaire, 2007/ Nouvelle édition 2011 chez Actes Sud, Paris

Miroirs des passantes dans le songe, traduit par Antoine Jockey, Paris, Éditions Al Dante, 2010

J’ai tué Shéhérazade. Confessions d’une femme arabe en colère, traduit par Anne-Laure Tissut, Arles, Actes Sud, 2010

Les amants ne devraient porter que des mocassins, original en français, littérature érotique, 2010, Éditions Humus

Superman est arabe, traduit par Anne-Laure Tissut, Arles, Actes Sud, 2013