José-Maria de Heredia

Identification
José-Maria de Heredia

José-Maria de Heredia

 

José-Maria de Heredia naît à Santiago de Cuba, de parents espagnols, le 22 novembre 1842. Dès ses neuf ans, il arrive en France, y poursuit ses études au collège Saint-Vincent de Senlis. La poésie de Leconte de Lisle – dont il devient l’ami – lui fait grande impression. Il se lie aux poètes parnassiens. Son unique recueil, Les Trophées, aura été publié auparavant en pièces séparées, dans de nombreuses revues. La publication du recueil, chez Lemerre en 1893, lui vaut le succès immédiat. Il est reçu à l’Académie française en 1905. Il meurt la même année, d’une hémorragie interne. Il aura peu publié hormis Les Trophées : La nonne Alferez, Lemerre, 1894 ; Discours de réception à l’Académie française, Lemerre, 1895 ; Salut à l’Empereur, Lemerre, 1896 (publication posthume).