Jean-Michel Delacomptée

Identification
Jean-Michel Delacomptée

Jean-Michel Delacomptée

 

Après des études de lettres, Jean-Michel Delacomptée a occupé les postes d’enseignant à l’Institut français de Kyoto puis de conseiller culturel à Jérusalem avant de remplir différentes fonctions au ministère des Affaires étrangères. Maître de conférences habilité en littérature française, il a ensuite enseigné à l’université. Il dirige désormais la collection Nos vies qu’il a créée en 2015 aux éditions Gallimard. Sa production d’écrivain consiste principalement en des portraits de personnages historiques et de gens de lettres, principalement aux éditions Gallimard (Madame la cour la mort, Et quun seul soit lami, Le Roi miniature, Racine en majesté – Flammarion –, Je ne serai peintre que pour elle, Ambroise Paré, la main savante, Langue morte, Bossuet, La Grandeur Saint-Simon, puis Adieu Montaigne en 2015 chez Fayard). Mais il a également publié dans d’autres genres, comme un Petit éloge des amoureux du silence, deux romans (Jalousies, La Vie de bureau), une analyse de La Princesse de Clèves, Passions, chez Arléa (2012), ou un livre plus autobiographique, Écrire pour quelquun (2014).