Identification
Habib Ayyoub

Habib Ayyoub

 

Habib Ayyoub, auteur algérien de langue française, s’appelle de son vrai nom Abdelaziz Benmahdjoub. Il a choisi ce pseudonyme sur les conseils de ses éditeurs, mais aussi parce que Ayoub est selon ses dires le prophète le plus patient et le plus misérable, tandis qu’Habib en arabe est l’ami. L’auteur se veut donc « l’ami du pauvre » auquel il rend hommage dans tout ce recueil. L’homme qui n’existait pas a été précédé, aux éditions Barzakh, de plusieurs recueils de nouvelles et romans : C’était la guerre, Le Palestinien, Vie et mort d’un citoyen provisoire, Le Gardien, etc. Après des études de sociologie et de cinéma, Ayyoub a été correspondant de presse et journaliste économique pour le quotidien Liberté, en s’adonnant à la littérature.