Identification
Gabriel Josipovici

Gabriel Josipovici

 

Gabriel Josipovici est né à Nice en 1940, de parents russo-italiens, romano-levantins, qui passent les années de guerre dans un village des Alpes françaises. Il étudie pendant six ans (de 1950 à 56) en Égypte au Victoria College du Caire, avant d’émigrer avec sa mère en Angleterre où il finit ses études secondaires au Cheltenham College, dans le Gloucestershire. Il fait des études d’anglais au St Edmund Hall d’Oxford, où il est diplômé en 1961 avec la mention très bien.

Il enseigne à l’Université de Sussex à Brighton de 1963 à 1998, où il est professeur-chercheur à l’École supérieure des sciences humaines. Il fut auparavant professeur à la chaire Weidenfeld de littérature comparée à l’Université d’Oxford.

Il publie plus d’une douzaine de romans, trois recueils de nouvelles et un certain nombre d’ouvrages critiques. Ses pièces ont été montées en Grande-Bretagne, et passées à la radio en France et en Allemagne. Son œuvre a été traduite dans les principales langues européennes ainsi qu’en arabe.

En 2001, il publie A life (Une vie), une biographie de sa mère, la traductrice et poète Sacha Rabinovitch.

En 2007, il donne une conférence à l’Université de Londres intitulée Qu’est-il arrivé à la modernité ? publiée ensuite par Yale University Press1.

Il collabore régulièrement au The Times Literary Supplement.

Il est membre de la British Academy et de la Royal Society of Literature.