Francis Etienne Sicard Lundquist

Identification
Francis Etienne Sicard Lundquist

Francis Etienne Sicard Lundquist

 

Né en 1952, Francis Etienne Sicard Lundquist se passionne dès l’adolescence pour la littérature, et en particulier pour Marivaux et Marcel Proust. Des études de lettres classiques le conduisent à Lyon, où il complète sa formation d’enseignant, qu’il exerce brièvement, avant de rejoindre en 1977 Berlin, où il choisit de résider pendant plusieurs années, pour écrire son premier texte en prose Le Voyage Bleu, qu’il ne publiera cependant qu’en 1986 aux Nouvelles Editions Debresse. Après plusieurs séjours à Antibes et Nice, il quitte Berlin pour se mettre au service d’une famille aristocratique allemande, avec laquelle il voyage en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Il en rapporte une importante correspondance, caractéristique de son goût pour le style épistolaire. En 1983, il s’installe à Londres, d’où il publie trois recueils de poèmes, Contrepoint, Ecritoire Vécue, et Ariane, aux Editions Saint Germain des Prés et aux Nouvelles Editions Debresse. Il rencontre des artistes, travaille à la refonte d’un monumental projet d’écriture, Nuage des bois secs, et, devenu proche d’un éminent exégète d’Oscar Wilde, il se consacre presque entièrement à l’étude de l’esthétisme. En 1998, il se retire dans le Languedoc, et publie quelques textes dans la presse, répondant à quelques appels à écriture, notamment ceux de France Musique. Il prépare couramment un roman picaresque, à quatre mains, et édite un échange atypique de courriels, qu’il se propose de publier (source : Poetica).