Identification

Fictions (anthologie) 10, par Matthieu Gosztola

Ecrit par Matthieu Gosztola 20.01.17 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Fictions (anthologie) 10, par Matthieu Gosztola

 

Elle dit :

 

« Au réveil

Les corps las se défont

 

Et l’envie

Qui baille

À la fenêtre

 

S’accouder

Et regarder le beau temps venir

Seule avec sa conscience »

 

*

 

Je lis les toutes dernières lignes

Bourdonnement

 

L’abeille meurt avec mon livre

 

*

 

Mauritanie

Entre Oualata et Néma

 

Le désert

Comme réunion de couleurs pastel

 

En avant-scène

La singularité du silence

 

*

 

Rivière Oubangui

 

De la passerelle d’un bateau

Une femme enceinte se penche

 

Pour mieux contempler l’écume

 

*

 

L’enfant balafré

Encaustique la mort

 

Puis retourne à son jeu

 

*

 

La manière que tu as eue

De poser ta tête

 

Contre sa joue

Quand elle t’a dit

 

Que c’était la première fois

Relevait de l’indicible

 

(Harmonie)

 

*

 

À la brune

Les pèlerins sont assoupis

 

Une lune se montre

Fait rougir quelques variétés de bouleaux

 

Arbre

: Oiseau de lune

 

Les pluies recouvrent

Des coquilles d’escargot géant

 

Queues striées

Qui se glissent

Dans la rumeur tranquille de la forêt

 

Lémuriens volants

 

Puis la sécheresse des aubes riantes

Et la mort des cris

 

Pour la renaissance

Dans les coquilles

 

*

 

L’enfant meurt

Sa mère se penche sur lui

 

Le temps

Gommera cette différence

 

*

 

Pour se souvenir

Il n’y a qu’un pas

À franchir

 

De la fenêtre aux oiseaux

 

*

 

Elle dit :

 

« J’ouvris

La bouche

 

Dans la paume

De ma main (droite)

 

Une incisive

Saignait

 

Et il saigna avec

(Ou pour) moi »

 

*

 

Elle dit :

 

« L’enfant qui creuse

Dans le vide

 

Avec sa pelle

Et remplit son seau

 

De poussière

Découvre le néant »

 

*

 

Cherchant dans le miroir

Une issue

Le vieil homme s’interroge

Sur le mouvement invariant

Des fontaines

 

Sur la nécessité qui les pousse

À vivre encore

 

Alors que lui

Va mourir

 

*

 

Ce qu’on a oublié

Répondra de nous

 

*

 

Papa

Est mort

En début de semaine prochaine

 

En effet

Les remèdes ne lui font plus

Aucun effet

 

Sinon celui de le rendre heureux, enfant

 

*

 

Le soleil a heurté ma vie

 

De cet éblouissement

J’ai retenu ton visage

 

*

 

La mimique du vieillard cossu

Est celle d’un homme

Privé de nourriture

 

*

 

La joue

Où monte le baiser

 

Inscrire mon nom

En l’une de tes pupilles

 

(L’autre

Je veux qu’elle me soit

Étrangère)

 

*

 

Il n’en faut pas plus

Pour rester à l’écoute

 

– Les remords –

 

Et dehors

L’arbre

(C’était imprévu)

 

Succombe aux avances

De la pensée

 

Matthieu Gosztola

 

Ces poèmes ont été insérés, sous une forme très différente, dans Sur la musicalité du vide (2 volumes parus en 2001 et 2003). Les ouvrages sont toujours disponibles auprès des libraires, ou en passant commande directement chez l’éditeur. Consulter son catalogue ici. Le suivre .

 

  • Vu : 1408

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Matthieu Gosztola

Lire tous les textes et articles de Matthieu Gosztola

 

Rédacteur

Membre du comité de rédaction

 

Docteur en littérature française, Matthieu Gosztola a obtenu en 2007 le Prix des découvreurs. Une vingtaine d’ouvrages parus, parmi lesquels Débris de tuer, Rwanda, 1994 (Atelier de l’agneau), Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (Éditions de l’Atlantique), Matière à respirer (Création et Recherche). Ces ouvrages sont des recueils de poèmes, des ensembles d’aphorismes, des proses, des essais. Par ailleurs, il a publié des articles et critiques dans les revues et sites Internet suivants : Acta fabula, CCP (Cahier Critique de Poésie), Europe, Histoires Littéraires, L’Étoile-Absinthe, La Cause littéraire, La Licorne, La Main millénaire, La Vie littéraire, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, Poezibao, Recours au poème, remue.net, Terre à Ciel, Tutti magazine.

Pianiste de formation, photographe de l’infime, universitaire, spécialiste de la fin-de-siècle, il participe à des colloques internationaux et donne des lectures de poèmes en France et à l’étranger.

Site Internet : http://www.matthieugosztola.com